? Cogiito.com : L’ex vice-président de Pfizer à l’AFLDS : Il est tout à fait possible que ces vaccins soient utilisés pour une dépopulation à grande échelle !

Extrait : ’ancien vice-président de Pfizer à l’AFLDS déclarait : « Il est tout à fait possible que ce vaccin soit utilisé pour une dépopulation à grande échelle », par Mordechai Sones.

America’s Frontline Doctors (AFLDS) s’est entretenu avec l’ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, le Dr Mike Yeadon, pour connaître son point de vue sur le vaccin COVID-19, l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, les autorités réglementaires, etc.

D’emblée, le Dr Yeadon a déclaré :

« Je suis bien conscient des crimes contre l’humanité perpétrés contre une grande partie de la population mondiale… Je ressens une grande peur, mais je ne suis pas dissuadé de donner un témoignage d’expert à de multiples groupes d’avocats compétents comme Rocco Galati au Canada et Reiner Fuellmich en Allemagne.

« Je n’ai absolument aucun doute sur le fait que nous sommes en présence de produits maléfiques T DANGEREUX.

(ce n’est pas une déclaration que j’ai déjà faite en 40 ans de carrière de chercheur).

Au Royaume-Uni, il est tout à fait clair que les autorités sont déterminées à administrer des « vaccins » au plus grand nombre possible de personnes. C’est de la folie, car même si ces agents étaient légitimes, la protection n’est nécessaire que pour les personnes présentant un risque particulièrement élevé de mourir du virus.

Chez ces personnes, on pourrait même argumenter que les risques valent la peine d’être supportés…

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Ce contenu ainsi que les informations et les opinions qui y sont exprimées sont ceux de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement mon opinion.

A propos de Giuseppe 18651 Articles
L'amour comme but ultime !