Les anciens de sion

Il est temps d’appeler un chat un chat. La plupart des problèmes du monde ont pour origine un groupe connu sous le nom d’Anciens de Sion. Ceci est un fait indéniable et n’a rien à voir avec le peuple Juif.

C’est plutôt un groupe de familles consanguines qui possèdent la plupart des sociétés mondiales et qui ont comploté pour assassiner 90% de l’humanité et asservir la balance.

Georgia Guidestones

C’est pourquoi, ils ont dépensé 6.4 trillions de dollars en guerres et génocides, depuis leurs attaques terroristes qu’ils ont orchestrées, celui du 11 septembre et leur coup d’État fasciste.

Ça, c’était assez d’argent pour mettre fin à la pauvreté, arrêter la destruction de l’environnement et lancer l’humanité dans l’univers. Au lieu de cela, cela a été consacré à un projet visant à créer un Grand Israël pour régner sur les survivants de leur futur Armageddon artificiel. 

Soyons clairs: le problème provient du groupe de familles consanguines qui contrôlent le monothéisme.

Il faut se rappeler que nous sommes gouvernés par un gouvernement (gouverne=contrôle) (ment=mental) qui utilise la religion (re-ligare: pour relier) pour nous entraîner dans un fascii (un paquet de bâtons), ou fascisme. Le fascisme est également connu sous le nom de «gouvernement par les entreprises». Une étude Suisse a démontré que 737 personnes seulement contrôlent 80% des sociétés transnationales du monde entier.

Ces personnes sont également connues sous le nom des Aînés de Sion. Ils contrôlent un système d’esclavage de dette babylonienne par le biais des banques centrales du monde dont la plupart leur appartiennent. C’est pourquoi leurs employés, les 10% les plus riches du monde, contrôlent 93,2% des avoirs financiers mondiaux, tandis que les 90% les plus pauvres sont écrasés par le 72,4% de la dette.

Ce système est sur le point de tomber en morceaux. Émeutes et troubles civils en Algérie, en Bolivie, au Royaume-Uni, au Chili, au Danemark, en Équateur, en Égypte, en France, en Guinée, en Haïti, au Honduras, à Hong Kong, en Iran, en Irak, au Kazakhstan, au Liban, au Pakistan et en Espagne parlent bien d’une profonde méfiance envers l’Élite dirigeante. Les paysans sont aux portes avec leurs pics et leurs fourches.

Je vous invite à regarder la vidéo de Benjamin Fulford du 18 novembre 2019.

Gardez votre esprit critique !