Les moutons de panurge

L’expression « mouton de Panurge » désigne un suiveur : une personne qui imite sans se poser de questions, qui suit instinctivement ce que fait le plus grand nombre et se fond dans un mouvement collectif sans exercer son esprit critique ni seulement faire preuve de l’intelligence qu’on peut espérer d’un être humain sinon d’un mouton.

Ou plus simplement se comporter comme des moutons de Panurge, c’est faire la même chose que les autres, suivre une mode, se conformer à une idée dominante, en éliminant tout sens critique.

Les citoyens se comportent ainsi quand il respectent la république franc-maçonne qui les dirige depuis 1789. On ne peut pas parler de peuple souverain, seul l’être humain peut être souverain : Il n’a ni dieu, ni maître (cette expression n’est pas la propriété intellectuelle des anarchistes).

Leur système a toujours endoctriné l’être humain soit sous la monarchie, soit sous la république : Dans les deux cas, cela se termine par une dictature. La démocratie n’existe pas, c’est de la poudre aux yeux.

Franchissez le voile de la vérité en arrêtant de vous comporter comme des moutons blancs ou noirs, des moutons dociles ou récalcitrants.

Les partis politiques sont tous des menteurs comme les syndicats. Parmi les militants, il n’y a que la base qui est sincère.

Tout est faux autour de vous : police, armée, gendarmerie, entreprises, notaires, huissiers, avocats, le corps médical, l’éducation nationale, la science, etc.

Ceux qui sont aux manettes pilotent notre égo pour être certains de nous conduire à la mort plus ou moins rapidement. Nous ne sommes que des pions à leurs yeux, alors que chacun d’entre nous est l’autorité suprême, elle est à l’intérieur de nous.

L’esclavage est terminé, le monde change, l’être humain se réveille, quand tu te souviens de qui tu es c’est fini pour le système : Game Over !

Ceux qui ont fait ce cheminement doivent l’expliquer aux autres pour permettre au plus grand nombre de s’affranchir de leur esclavage.

Aujourd’hui grâce à internet, tout est expliqué en long et en large. Faites quand même attention aux manipulateurs et aux gourous.

Vous pouvez vous libérer sans violence, laissez l’égo de côté et écoutez votre petite voix intérieure qui vous mènera vers des fréquences très légères, vers l’immortalité.

Prenez soin de vous !

8 Comments

  1. Bonjour je suis en desaccord quand vous dites ni Dieu ni maître et que “en chacun de nous se trouve l autorité suprême pourquoi? Car nous sommes des créatures faibles en perpétuel besoin de se parfaire

  2. Bonjour,
    Je découvre ce média.
    Choisir le texte aujourd’hui est un choix d’expression rare.
    Le format vidéo est plus courant.
    Cependant, l’écriture et la lecture permettent une meilleure penetration des données, du au fait que et le rédacteur et le lecteur sont maître du temps qu’il prennent pour le faire.
    J’espère que les initiatives comme celle ci vont se multiplier.

Les commentaires sont fermés.