LDJ : terroristes ou pas ?

La LDJ ou Ligue Défense Juive est-elle une organisation terroriste ou pas ? On va essayer de comprendre bien que mon opinion soit déjà faite : Oui ce sont des terroristes.

La LDJ est interdite dans un certain nombre de pays dont les Etats-Unis et je vous le donne en mille : Israël. Ils font du tort au peuple juif à travers leurs actions et exactions.

Chez nous, en France, ils sont protégés par le gouvernement qui prend bien ses ordres du CRIF : Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

Je ne sais même pas si on peut encore appeler cela la France, on devrait dire “Juifrance”, tellement qu’ils nous manipulent, surtout les sionistes. Je vois déjà les détracteurs brandir l’étendard de l’antisémitisme.

Désolé mais non, je tolère toutes les religions.

Donc cette LDJ menace de mort des personnalités qui osent dénoncer les complots sionistes contre la nation française. Vous devrez rendre des comptes le moment venu, vous les terroristes de la LDJ. Votre protection va prochainement tombée, vous devrez fuir très vite.

  • Pourquoi la LDJ n’est-elle pas encore dissoute ?
  • Pourquoi les sayanim : des citoyens qui collaborent avec le Mossad, les protègent ?
  • Pourquoi le Mossad enseigne la sécurité dans les écoles, ne sommes-nous pas capables ?
  • Pourquoi dans l’histoire de France les juifs ont été virés à plusieurs reprises ?
  • Pourquoi avoir publié le décret Crémieu ?

Cette liste n’est pas exhaustive.

Passons maintenant à la manipulation du mot “anti sémite” soit-disant “anti juif”.

Il se passe peu de journées sans que l’on n’entende parler d’antisémitisme. Sont désignés par là des actes ou des propos dirigés contre des membres ou des symboles (notamment les synagogues) de la communauté israélite.

L’expression est ainsi employée au sens d’antijuif. Pourtant, les Juifs sont loin d’être les seuls Sémites. Le terme a été inventé en 1781 par l’orientaliste allemand August Ludwig Schlözer, à partir du nom d’un des fils de Noé, Sem, pour désigner des langues dont la parenté avait été établie dès le Moyen-Âge par les savants juifs : l’hébreu, l’araméen, l’arabe.

Les spécialistes ont ensuite regroupé sous l’appellation de « sémite » tout un ensemble de peuples qui, dans le courant du IIIe millénaire avant Jésus-Christ, émigrèrent de la péninsule Arabique vers la Mésopotamie, la Syrie, la Palestine, puis, vers 700 avant Jésus-Christ, vers la corne de l’Afrique.

Ils se caractérisent par leur appartenance à une même famille linguistique, mais ne présentent pas nécessairement d’autre parenté.

Donc les bien-pensants, les personnes qui décident ce que l’on peut dire ou pas , retournez à l’école. Même si à l’école on apprend que des conneries. C’est vrai que l’éducation nationale en soit est déjà un mensonge.

L’éducation est le rôle des parents et l’instruction celui de l’école.