Le Brexit aura lieu finalement

Finalement le camp de Boris Johnson l’a emporté aux élections générales en Angleterre (équivalent de nos législatives) par une écrasante victoire. Boris Johnson veut faire le “Brexit”, alors c’est la fin du monde, l’apocalypse mais bien sûr que non !

Cependant en France on peut se faire du souci avec nos 3 jours de stock alimentaire dixit Matignon et les services du premier sinistre, euh pardon ministre. Nous avions 3 mois de stock de carburant mais depuis les grèves, 7 à 8 raffineries sont à l’arrêt et actuellement nous piochons dans nos réserves.

Nous n’avons pas du tout de stock de médicament et si nous devions avoir une catastrophe comme annoncé pour le “Brexit”, la situation de blocage serait presque immédiate puisque le gouvernement n’a aucun plan pour faire face à une telle situation.

En revanche, l’Angleterre est le pays le mieux préparé au monde, ils ont prévu la continuité dans le fonctionnement des institutions et dans l’approvisionnement.

Ils ont également prévu la continuité des affaires pour tout ce qui est business et l’injection d’argent via la banque centrale, par la Bank of London, etc.

Ils sont organisés militairement et peuvent même ouvrir le bunker antiatomique qui se trouve à Londres pour gérer n’importe quelle crise avec la mobilisation de 3 500 militaires en cas de besoin pour gérer la sécurité et l’ordre et la distribution des approvisionnements.

Des stocks de médicament, d’aliment, des produits de première nécessité, de pièces détachées, sont entreposés dans des bases militaires.

Les anglais sont des gens efficaces et pragmatiques et savent négocier et faire preuve d’un grand cynisme quand cela est nécessaire. Ils sont donc préparés au pire pour éviter tout chantage de la part de l’union européenne.

Le PIB anglais est supérieur à celui de la France. Les taux d’intérêts sont encore positifs pour les anglais 0.75% en comparaison la France est à 0. Enfin leur dette sur PIB est de 80% pour les anglais et bientôt de 100% pour la France.

Donald Trump a félicité Boris Johnson et il a évoqué un superbe accord commercial entre les deux pays au nez et à la barbe de l’UE. L’axe américano-britannique est en train de se reformer sur fond de souverainisme et de démondialisation.

Le figaro titrait récemment que les anglais ne veulent pas du “Brexit”, ils vont se ridiculiser comme toute la presse française. D’ailleurs certains médias se préparent déjà au “Brexit”, quelle bande de girouettes.

Il n’est pas certain que l’UE résiste longtemps, cela va forcément donner des idées à d’autres pays, surtout avec le climat actuel, comme en France.

On peut commencer à parler de désintégration de l’UE puis viendra la dislocation et enfin l’explosion, vivement ce jour-là !

L’UE est une dictature à la solde des sionistes, les gens vont bientôt le comprendre.