Pas de pitié pour les pédophiles !

D’ici quelques jours nous allons fêter noël et le nouvel an mais le 22 décembre d’autres personnes vont se réunir pour fêter un tout autre évènement, ce ne sera pas noël, ce ne sera pas le nouvel an, le 22 décembre c’est la journée internationale des pédophiles “la love boy day”.

Eh oui vous ne rêvez pas ! Un tel évènement existe, il existe par ce qu’aujourd’hui les pédophiles ne se cachent plus. Ils se sentent en sécurité et sont protégés par le système. Ils sont protégés par les hauts placés qui ont fait en sorte que l’on ne poursuive pas les actes pédophiles.

Ce n’est pas étonnant, dans nombre de pays y compris la France, les hauts placés protègent et pratiquent la pédophilie, c’est totalement indécent, totalement scandaleux.

Aujourd’hui les pédophiles se sentent en sécurité, ils s’affichent. Le 22 décembre vous risquez peut-être de voir aux fenêtres de certaines habitations une petite bougie bleue. Cela veut dire que cette demeure est habitée par un pédophile qui n’a pas peur de s’afficher en tant que tel.

Ils se reconnaissent aussi dans la rue par leur petit ruban bleu, nous connaissons le ruban rouge pour le sida et bien le ruban bleu est la marque de reconnaissance des pédophiles.

Alors aujourd’hui les pédophiles on leur laisse tout faire et ils ont mêmes le droit d’avoir leur fête, il y a même deux fêtes une à chaque solstice, et ils vivent en totale impunité. Bien malheureusement ils sont protégés par le système par ce que les réseaux pédophiles existent, la pédocriminalité c’est une réalité.

En revanche toutes les personnes qui se lèvent pour combattre les pédophiles, pour combattre la pédocriminalité, eh bien eux ont leur posent des problèmes. La justice se retourne contre eux : Je pense à Christian Maillaud (Stan) et sa compagne, je pense à toutes ces personnes qui ont été traités de folles par ce qu’elles ont osé révéler l’existence des réseaux pédophiles.

Ces actes sont quotidiens dans nos pays et concernent y compris des nouveaux nés, des jeunes enfants, des adolescents, les garçons comme les filles, c’est ignoble. Il y a même de jeunes enfants étrangers en situation illégale, qui ne sont pas spécialement recherchés dans nos pays, qui eux sont massacrés, torturés et assassinés pour satisfaire les pulsions morbides de ces détraqués sexuels.

Je me fais un devoir de dénoncer cela, d’apporter un soutien indéfectible à ceux qui pourchassent ces pédophiles. Non je ne veux pas vivre dans une société où les pédophiles ont tous les droits, où les pédophiles sont protégés.

Les pédophiles ne se cachent plus par ce qu’ils dirigent nos institutions, ils dirigent la justice. Le combat doit se faire autour de vous, tous les jours sans attendre les manifestations qui certes sont utiles mais insuffisantes.

Dire stop à la pédophilie, c’est notre devoir. Il faut traquer et éliminer ces charognards de pédophiles qui ne seront plus protégés par le système !

1 Comment

  1. Bravo pour cette page explicite et courageuse.
    Il n’y a que la dénonciation publique pour pourvoir faire reculer cette abjecte criminalité qui s’en prend à ce qu’il y a de plus sacré en l’homme: l’enfance, l’innocence.
    Ne souhaitons pas de mal à ces serviteurs de satan; ils auront leur propre punition, mais pour protéger les enfants, mettons leur noms dans la lumière.
    Pour combattre son ennemi, il faut déjà le nommer.

Les commentaires sont fermés.