Les limites des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont utiles quoiqu’en disent certaines personnes mais ils ont leurs limites. Ce site ne pourrait pas se développer, se faire connaître, sans les réseaux sociaux et j’en ai bien conscience.

En revanche, ils véhiculent des trolls, des spams et des publicités. Je ne suis pas naïf et je sais que dire la vérité à certaines personnes qui ne veulent surtout pas ouvrir les yeux : ça dérange !

Ça dérange sans doute, mais cela est nécessaire, c’est la mission que je me suis donné, c’est mon leitmotiv. La suite de mon existence sera consacrée à expliquer, démontrer et éveiller mes lecteurs.

Nous sommes en esclavage depuis le jour de notre naissance avec la complicité involontaire de nos parents et de notre famille. Alors quand tu découvres la vérité, tu n’as d’autre choix que de l’exposer au grand jour et ce pour le plus grand nombre possible, c’est l’ADN de ce site.

Le plus difficile pour moi c’est d’expliquer le plus simplement possible ce qu’il se passe véritablement dans nos vies et comment se libérer de nos chaînes pour redevenir des êtres humains libres.

Ne dit-on pas “faire simple c’est compliqué, mais compliquer les choses c’est très simple” ? Alors sur mon site, je vais tirer le fil de la pelote de laine et déchirer le voile du mensonge dans lequel nous vivons. Il me sera difficile d’éviter les trolls mais ce n’est pas grave, j’ai un mental d’acier.

L’idée de créer ce site m’est venue également par le fait de gérer la partie technique de l’excellent site de mon frère Worldnewsmedias qui connait un succès grandissant. Au bout d’un moment, j’ai eu besoin de m’exprimer sur mes idées et mes recherches.

Le projet est enfin réalisé puisque nous sommes sur cette page ! Comme je l’ai déjà dit “internet est la plus grande bibliothèque du monde”. Les réseaux sociaux sont une composante non négligeable du “web”, ils sont aussi utiles quand nos amis et notre famille sont éloignés.

Le temps des clans est actuellement révolu mais cela reviendra avec le nouveau paradigme qui se profile. L’argent ne sera plus un problème et nous vivrons sainement sur terre ou plus loin si le cœur nous en dit. Dans des dimensions supérieures, nous pourrons même retrouver nos chers disparus.

Nous allons enfin nous souvenir de qui nous sommes réellement : des juments ailées, des êtres divins.