Agenda 21 – Fausses promesses

Angélique Kidjo, ambassadrice de bonne volonté pour l’Unicef, a attiré l’attention sur l’Afrique et les pays en développement. Mais ce programme mondial concerne toutes les nations puisque les dirigeants des pays développés se sont eux aussi engagés à réaliser ces objectifs.

Obama disait : tous les pays connaissent la pauvreté et des inégalités croissantes, et tous ont encore beaucoup à faire, y compris les États-Unis. Il s’engagea à ce que les Etats-Unis réalisent les objectifs de développement durable : On a bien vu aujourd’hui que rien n’est fait, continuons…

Les objectifs de développement durable (ODD) s’inspirent du succès d’un autre programme sur 15 ans. Créés en 2000, les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) arrivèrent à échéance en fin 2015. Les OMD ont permis de réduire de moitié la pauvreté extrême, de garantir l’égalité d’accès à l’enseignement primaire pour les filles et les garçons (cela reste à démontrer) et de faire chuter les infections dues au VIH de 40% mais ils ont permis d’accomplir bien d’autres choses encore.

Les ODD vont plus loin que les OMD car ils visent à améliorer la vie de tous, partout, et à créer un monde meilleur pour les générations à venir : Encore de fausses promesses.

Malala, plus jeune lauréate du prix Nobel pour la paix, demande aux dirigeants du monde de tenir la promesse faite à chaque enfant. Elle disait à l’occasion de sa présence à l’ONU le 25 septembre 2015 : “Chacune de ces 193 lanternes représente notre espoir en notre avenir car nous nous sommes engagés à réaliser ces objectifs mondiaux”.

Et le pape François a recommandé aux dirigeants du monde de faire passer l’humanité et l’environnement avant la politique. Il dit “Les chefs de gouvernements doivent faire leur possible pour garantir à chacun les ressources spirituelles et matérielles essentielles pour vivre dignement et fonder une famille et subvenir à ses besoins.

193 pays se sont unanimement engagés en faveur des objectifs de développement durable.

Mais notre aventure commence ici. Il est temps d’agir à l’échelle mondiale pour des résultats à l’échelle locale, et de mener notre humanité et notre planète vers un avenir durable. Bla bla bla…

Beaucoup d’entre nous dans le monde pensons que le développement durable est quelque chose de fantastique et que cela consiste à recycler et à créer de l’énergie et de la nourriture pour tous et la réponse est : NON !

Il s’agit en fait de déplacer la population dans les centres urbains (smart cities), une concentration de centres urbains, afin de vider les zones rurales…


Dans la même série, article suivant