Pupilles de la nation !

Cette expression « pupilles de la nation » doit vous dire quelque chose mais connaissez-vous le vrai sens ? Eh oui, chers parents, quand vous signez l’acte de naissance, vous donnez votre enfant à l’état.

L’état lui donne à son tour un numéro de compte en banque qui n’est autre que son numéro de « sécurité sociale ». D’ailleurs sécurité pour qui, toujours pour l’état qui va mentir, utiliser et spoiler votre enfant jusqu’à sa majorité puis jusqu’à sa mort !

Il a juste oublié, l’état, que ce petit être est déjà souverain puisqu’il est fait de chair, d’os et de sang. Certes ses parents vont l’aider à grandir, en même temps c’est normal, mais si l’état le décide, pour des raisons plus ou moins bonnes, en quelques instants, il le récupère via l’aide des assistantes sociales, de l’ASE, de la police, de la justice, des politiques et toutes les mauvaises âmes qui nous font croire que c’est pour son bien !

Oui bien sûr qu’il y a des cas où cela est nécessaire, évidement. Mais que fait-on véritablement pour aider les parents à s’en sortir, il n’y a pas d’école pour être parent. Alors compte tenu des sommes qui sont en jeu, le système retirera l’enfant de sa famille pour le placer en famille d’accueil.

On donnera même comme consigne aux familles d’accueil « ne vous attachez pas à l’enfant ». C’est la double peine pour ce petit être qui n’a rien demandé, qui voulait juste grandir avec ses parents, sa famille !

Alors « état » de merde, toi et tes sbires faites bien attention car vous n’avez aucun droit sur l’être humain qu’est cet enfant, vous ne possédez que la personne juridique, bande de vautours.

Le jour viendra prochainement ou vous devrez payer l’addition, courrez, fuyez pendant que cela est encore possible. La bombe est armée et elle va vous exploser à la figure.

Cet article m’a été inspiré par « Eric Perroud 63 » présent sur YouTube à qui je dédie ce post. Pendant la lecture de la vidéo, j’avais envie de lui dire tout cela et grâce à mon média, je peux lui écrire : Pupilles de la nation.

Tout le système, soit-disant venant en aide aux enfants, est orienté pour nourrir les réseaux pédocriminels et le fric. Depuis le temps que ces gens-là œuvrent pour le bien de l’enfant, il ne devrait rester que quelques cas et c’est l’inverse, c’est même exponentiel !

En même temps, tout est fait pour dévaloriser et détruire la famille, isoler l’enfant et l’éloigner de sa famille par les distractions et le sexe. Dès son plus jeune âge, l’école va lui apprendre à devenir une marchandise sexuelle.

Puis quand il se retrouvera devant les tribunaux, on lui dira « Mais on vous a formaté pour donner votre consentement », « ne venez pas vous plaindre maintenant », ils vont relaxer le pédophile et culpabiliser et détruire l’enfant.

Oui 2020, sera le vrai combat de la protection de l’enfance et j’en ferai partie, y compris physiquement. Regardez cet article qui parle de Denise Bombardier.