Agenda 21 – Rosa Koire

Rosa Koire dit « J’ai découvert cela de façon très inhabituelle, en fait car j’ai fait ma carrière en tant qu’experte juridique pour le département des transports de Californie. Je suis experte dans l’utilisation et l’évaluation des terres. Bien sûr, j’évaluais des terres pour le gouvernement afin qu’il puisse acquérir des propriétés pour des projets de routes ».

« Et ce que j’ai découvert il y a 13 ans, c’est qu’en fait il était très difficile de savoir ce que valait la terre, parce que vous ne pouviez pas savoir ce que les gens en feraient. Car le but était de restreindre l’usage de leur propriété. A mesure que j’explorai cela, j’ai découvert que cela ne concernait pas seulement la baie de San Francisco,

mais toute la nation et le monde entier. J’ai regardé derrière cela et j’ai trouvé l’agenda 21 du développement durable ».

La carte ci-dessous intitulée ; simulation de réserve et de corridor pour protéger la biodiversité illustre la façon dont le plan de l’agenda 21 de l’ONU fonctionnerait aux États-Unis.

Cliquez pour agrandir

En vertu de cette prise de contrôle, tous les droits de propriété individuelles cesseraient d’exister. Les zones rouges constituent la majorité de la carte et auront pour mandat d’avoir peu ou pas d’usage humain.

Les zones jaunes sont les zones tampons pour l’utilisation très réglementée. Seulement les espaces verts sont autorisés pour tout usage humain. Les petits points noirs sont la densité des mégapoles, où le transport sera étroitement contrôlé.

La liberté sera limitée et les gens vont être entassés comme des sardines, vivant dans de minuscules unités de 256 pieds carrés qui est un peu plus qu’une cellule de prison. Tout cela au nom de sauver la terre !

Je vous signale quand même que cela arrive en France, des lois à ce sujet sont en cours d’examen par le parlement et seront sans doute votées en catimini, comme d’habitude.


Dans la même série, article suivant