Agenda 21 – Ère technétronique

“L’ère technétronique implique l’apparition graduelle d’une société plus contrôlée. Une telle société serait dominée par une élite, qui ne subirait plus les restrictions des valeurs traditionnelles.”

Il sera bientôt possible d’appliquer une surveillance presque continue sur chaque citoyen et de maintenir à jour des fiches complètes contenant chacune des informations les plus personnelles des citoyens.

Ces fichiers seront sujets à une exploitation immédiate par les autorités (c’est le cas aujourd’hui pour les forces de l’ordre en France). Zbigniew Brezinski, dans “Entre deux âges : le rôle de l’Amérique dans l’ère technétronique”, 1970.

On doit le faire progressivement, et cela se fait grâce à la régionalisation. Chacune des nations qui ont signé l’Agenda 21, ont adopté le plan de cet agenda au niveau local. Les gens aux Etats-Unis sont complètement ignorants de ce fait.

Lorsque je parle de cela ouvertement, la presse américaine m’attaque et me traite de théoricienne du complot ce qui est vraiment ridicule, il s’agit d’une conspiration mais ce n’est pas une théorie, ce sont des faits.

Ici en Europe, on parle ouvertement de l’Agenda 21 local. Les principes sont des partenariats privés fait avec le public, ce qui est du fascisme. Voilà comment tout cela est mise en œuvre sur le terrain.

Il s’agit d’une association entre les corporations, les ONG et les gouvernements afin de court-circuiter le vote des individus et d’amener cela à un niveau que nous ne pouvons pas pénétrer.

Voilà le but, et c’est ce qui se passe depuis longtemps en Europe.

Rosa Koire

En septembre 2015 les états membres de l’ONU ont adopté l’agenda 2030 et ses 17 objectifs de développement durable. Ils succèdent aux objectifs du millénaire mis en œuvre entre 2000 et 2015.

En ce moment, aux USA, nous nous dirigeons vers une régionalisation de masse. Les USA sont composés de 50 états et sont divisés en villes, comtés, états et finalement le gouvernement fédéral.

L’Agenda 21 agit par le haut, il est global, régional et descend jusqu’au voisinage (local) et aucune de ces positions n’est élue.

Ce que cela signifie vraiment : Si vous dites aux gens qu’ils doivent construire uniquement dans des centres urbains à forte densité de population au nom du développement durable, et qu’aucun développement, aucun bâtiment, aucun quartier résidentiel, aucun commerce ne peuvent être construits hors de cette zone très concentrée.

Et donc, ce qu’on a c’est un camp de concentration du futur. C’est exactement ce à quoi cela ressemble. Vous voyez, c’est bien plus subtil et bien plus sophistiqué que cela l’était du temps des nazis.

On ne vous jettera pas dans un wagon de train, mais vos biens familiaux seront sous surveillance, votre consommation d’énergie sera limitée (grâce aux smart grid). Vos services scolaires seront supprimés, les services de votre shérif seront supprimés.

Vous ne trouverez plus vos produits de consommation au supermarché et finalement vous allez devoir partir dans les villes et puis vous irez dans ces zones urbaines surpeuplées financées par nos impôts.

Rosa Koire

Dans la même série, article suivant