Le planning familial, quel scandale !

Cet article est basé sur une des nombreuses vidéos de Marion Sigaut qui œuvre pour nous expliquer ce qu’il se passe dans les plannings familiaux entre autres.

L’autorisation, disent-ils, est donnée aux filles d’avorter gratuitement sans que leurs parents soient informés, c’est ça qui se passe. On donne dans les lycées et les collèges la possibilité aux filles d’avorter sans que leurs parents soient informés et tenez-vous bien c’est dans la déclaration des droits sexuels.

C’est d’une hypocrisie monstrueuse, on laisse le choix aux gamines d’informer leurs parents si elles en ont envie, encore heureux. Vous imaginez si on leur interdisait ?

Oui, oui, vous avez le droit de le dire à votre papa. La jeune fille annonce à son papa qu’elle est enceinte, qui est le père, je ne sais pas, on a fait ça à la sortie des classes, est-ce que tu m’autorises à avorter. C’est évident qu’elle ne va pas lui dire.

Alors on lui donne l’autorisation d’avorter à l’infirmerie de l’école comme c’est déjà appliqué en Angleterre. Donc, en attendant que l’on distribue des permis pour avoir des enfants, on promeut ce que l’on appelle la planification familiale en anglais “planning familial”.

Qui est à l’origine du planning familial, planning familial qui a fait l’objet de scandales absolument retentissants où ils vendent des pièces détachées de fœtus encore vivants, c’est absolument terrifiant.

D’ailleurs le planning familial fait partie des cibles de Donald Trump, au moment de sa campagne électorale, il a dit “Je couperai les vivres au planning familial” et c’est bien en cours.

Une philosophe italienne qui s’appelle Francesca Minerva a écrit en 2012, tenez-vous bien, que les médecins doivent pouvoir tuer des nouveaux nés qui n’ont pas de droit moral à la vie s’ils ne sont pas désirés.

Un nourrisson n’a pas de droit moral à la vie si sa mère et son père ne l’ont pas désiré. Donc on a le droit moralement de le tuer. Alors vous savez ce qui est arrivé à cette malheureuse Francesca Minerva, elle a reçu sur internet une levée de boucliers et des menaces de morts.

Et elle de se défendre en disant que c’étaient juste des idées, oui ça commence toujours comme ça que les pédophiles blessent les enfants et les violent. On marche sur la tête, ce monde est devenu fou !

Tout ça c’est la caution scientifique d’Alfred Kinsey…


Dans la même série, article suivant