Actualité géopolitique

L’actualité géopolitique ou l’art d’endormir les foules grâce aux médias “mainstream” et la bêtise de ceux qui gobent ces informations. Non, il n’y aura pas de troisième guerre mondiale, c’est encore une fois de la politique à 2 balles.

Cette actualité Etats-Unis/Iran ne doit nous faire oublier que ce fameux chef militaire Iranien Qassem Soleimani a été déjà annoncé mort en Syrie il y a 2 ans et donc avec ces dernières nouvelles, il est mort une deuxième fois.

C’est un peu comme Claire Chazal sur TF1 qui annonçait, à la suite d’un accident de car, 20 morts dont 3 graves. Ou par exemple l’annonce de la mort de Ben Laden à plusieurs reprises. On marche sur la tête !

Rien de ce qui est fait par Trump en termes de relations internationales ne doit être pris au premier degré, vous devriez le savoir, il nous a habitué à cela. Mais vous plongez à chaque fois, aider par cette presse infâme aux ordres de ceux qui veulent notre mort : l’état profond !

Vous avez quand même des exemples récents avec la Corée du Nord et le Venezuela. Il faut toujours faire attention au premier degré, en fait il ne faut jamais croire au premier degré ce que dit Trump.

Imaginez comme les relations sont bonnes entre les États-Unis et l’Iran pour se jouer des médias à ce point. Cela fait six mois qu’il y a des négociations en coulisse avec l’Iran et cet assassinat extra-judiciaire de Qassem Soleimani, le plus grand chez militaire Iranien, un symbole, devrait déclencher une guerre immédiate, or ce n’est pas le cas !

Croyez-vous que Trump prendrait le risque de déclencher la troisième guerre mondiale à quelques mois des élections américaines : la réponse est NON. Trump nous a donné l’habitude de passer pour un fou mais les actions sont toujours rationnelles en fin de compte.

On voudrait nous faire croire que Trump a ouvert la porte et se serait précipité dans le vide sans savoir quels auraient été les impacts de ce geste énorme, c’est impossible !

Pendant ce temps-là, en France, le plan de démantèlement du pays se déroule sans accroc avec la complicité plus ou moins volontaire des gilets jaunes, des syndicats, des politiques, etc.

Alors les acteurs de crise, demandez le retrait immédiat de l’agenda 2030, retirons tout notre argent des banques et arrêtons de consommer : Cette solution non violente mettra ce système mortifère à genoux en quelques jours.