Nouvelle conscience du 12 janvier 2020

Des sources affirment qu’une fois les actes d’accusation scellés seront descellés, des arrestations seront effectuées, peu importe qui ils sont ou à quel poste ils se trouvent au gouvernement.

La décision de Trump d’assassiner Soleimani était une étape prévue vers l’instauration de la paix au Moyen-Orient.

Le président iranien a voulu la mort de Soleimani alors qu’il devenait un voyou (avec l’CGRI sous ses ordres) suivant son propre agenda pour le Moyen-Orient.

Le président iranien a conclu un accord avec le président Trump pour éliminer Soleimani en promettant que l’Iran abandonnerait le développement nucléaire et se concentrerait sur leur économie.

Le CGRI a délibérément abattu le vol UIA 752 en représailles à la mort de Soleimani. En réponse, le gouvernement iranien a arrêté plusieurs commandants du CGRI juste après que le vol 752 ait été abattu.

La querelle entre les États-Unis et l’Iran est un théâtre politique alors que des accords sont conclus dans les coulisses. L’Iran devrait subir cette année des réformes conformes au programme GESARA, comme convenu.

Pendant ce temps, le président Trump devrait conclure un accord avec l’Arabie saoudite concernant le pétrole, les États-Unis étant désormais le premier producteur de pétrole et l’Arabie saoudite étant le premier exportateur de pétrole.

En outre, le président Trump a récemment admis dans une interview avec Fox que les États-Unis retenaient le dinar irakien.

L’Iraq devrait subir une réévaluation de sa monnaie dans un proche avenir. Dans d’autres nouvelles, la famille royale se disperse alors que le Brexit se profile. L’Alliance pour la Terre joue le jeu à long terme avec l’État profond pour éviter le chaos mondial généralisé.

Avertissement: Ces informations sont un aperçu de la situation actuelle du monde basé sur des renseignements reçus de plusieurs sources qui peuvent ou non être exacts ou véridiques.