Coronavirus vs poisson rouge

Le mensonge du coronavirus est tellement gros que tout le monde y croit et dans une moindre mesure, se pose des questions. Mais à qui profite le crime ? Avons-nous une mémoire de poisson rouge ?

Le crime profite toujours aux mêmes entités maléfiques : les laboratoires et les banquiers. Cette fois-ci, la “fake news” ou en français fausse nouvelle ne passera pas.

Le système qui nous gouverne lance une rumeur pour alimenter nos peurs quotidiennes, relayé par la horde de pseudos journalistes au service du dit “système”. Les braves citoyens (je ne me considère pas comme tel) que nous sommes vont plonger dans la piscine du mensonge avec les yeux bandés comme d’habitude.

Pendant que nous allons tenter de garder la tête hors de l’eau, le krach boursier va avoir lieu et ce n’est pas faute de l’avoir annoncé. Notre mental sera tellement préoccupé par cette épidémie ou pandémie, on s’en fout du bon mot, j’emmerde les donneurs de leçons, que nous ne verrons qu’au dernier moment la supercherie des banksters.

Je l’ai déjà écrit, le journal de 20h annonce toujours au moins trois mauvaises nouvelles, histoire de nous maintenir dans la peur et puis quelques distractions ou innovations pour nous permettre de souffler.

J’ai failli oublier le vrai/faux qui sévit depuis quelques temps pour nous éduquer. Comme si nous étions des personnes (c’est à dire des moins que rien) qui ne possédons pas de libre arbitre.

Revenons au coronavirus et à notre mémoire de poisson rouge. Regardez l’image ci-dessous pour nous rafraîchir la mémoire.

J’ai récupéré cette image sur Facebook, elle est explicite !

La mère supérieure Buzyn qui veut faire le “Buzz”, nous explique qu’un test rapide pour détecter le coronavirus est disponible en France. Ils sont trop fort ces laboratoires, n’est-ce pas Monsieur Buzyn ? Ça sent le gros conflit d’intérêt !

Des brevets sont déposés depuis très longtemps à ce sujet. C’est bizarre tout est calculé d’avance.

Mes chers lecteurs vous n’êtes pas des poissons rouges qui après un tour de bocal de la “terre ronde”, pardon du “globe”, ont tout oublié. En tout cas je l’espère !

Pourquoi je parle de globe ou de terre ronde ? A chaque début de journal télévisé, on vous montre le globe histoire de ne pas oublier la supercherie et de vous conditionner.

Ces gens qui prétendent nous informer à la télé, la radio, la presse écrite et maintenant le web, sont tous des menteurs. Je fais bien sûr allusion à la presse officielle, la courroie de transmission de l’état voyou, du gouverne-ment, bref les médias mainstream.

Heureusement qu’il y a d’autres gens, comme moi, qui s’attachent à décrire la réalité, qui déchirent le voile du mensonge, pour nous permettre d’exercer notre libre arbitre…