Prendre conscience de qui je suis

Il y a deux éléments qui constituent l’être humain, l’esprit et la matière, l’âme et le corps. Le corps est extrêmement obéissant, c’est important de savoir cela.

Le corps est composé de cellules qui engrainent de l’information et elles le répètent sans cesse. Le corps physique est un corps d’habitudes. Il répète donc l’information qu’il a reçu et il engraine jusqu’à ce que cela nous étouffe et qu’on en crève.

Parce que on est dans une information de peur ! Mais le corps est obéissant donc, si je change son programme de peur pour un programme de qui je suis réellement : amour infini c’est ce que nous sommes et si je change de programme, le corps va défaire son programme actuel.

Ce n’est donc pas l’insoumission qui est la solution, l’insoumission c’est de la révolte et on n’est pas bien là-dedans, ce n’est pas sympa la révolution. Cela ne permet pas de se sentir heureux, cela ne crie pas la joie. L’insoumission c’est la guerre !

Alors que quand je prends conscience de ça, le corps obéi à l’âme et là la guerre est finie. Il faut donc prendre conscience de “qui je suis”. Je pense que c’est vraiment la première chose en ce moment à faire.

On ne veut pas être l’autorité suprême, on ne veut pas accepter d’être l’être suprême créateur de l’univers. Je suis le créateur et la créature, je suis les deux à la fois et ce corps obéissant de nature ne demande qu’à obéir.

Alors à partir du moment où je prends conscience que l’autorité suprême est à l’intérieur de moi et que mon corps obéi à mon âme, la guerre est finie ! Eh bien quand elle est finie en moi, elle va se manifester à l’extérieur.

Il n’y a aucune raison que l’on continue à faire des guerres, on voit l’absurdité de faire la guerre, ça n’a jamais rien réglé sauf pour les banquiers. Alors c’est eux les banquiers qui la font et la défont et c’est eux qui en profitent.

Mais moi est-ce que je joue à ça, est-ce que je dois continuer ? Ce n’est en faisant des pétitions contre la guerre, en me révoltant contre. C’est la manifestation de ma guerre intérieure à moi.

Alors quand je fais la paix entre mon corps et mon âme, entre l’esprit et la matière, je fais la paix à l’intérieur. Elle va se manifester à l’extérieur.

Merci à Ghis de nous permettre de s’éveiller, de mieux comprendre qui nous sommes.