Les maires gardiens du temple

C’est parti ! On va démonter un peu le système qui prend ses racines dans les communes, dans les mairies. Eh oui ! Les maires sont les gardiens du temple maçonnique de la république.

On voudrait nous faire croire que les élections municipales à venir vont permettre de renouveler les maires des moins de 35 000 communes françaises et que tout va bien se passer, que tout va continuer comme avant.

Ça, c’est le vieux monde ! C’est le monde dans lequel nous sommes des « concitoyens » traduit par « cons » de « citoyens ». On se fout de vous et vous ne le voyez-pas ?

Le citoyen n’a que des devoirs dans la dictature qu’est la république maçonnique qui nous gouverne actuellement. Donc, le bon toutou de citoyen a le droit d’aller voter tous les 6 ans pour renouveler les conseillers municipaux qui à leurs tours vont désigner les maires.

Tu as le droit d’exercer ton devoir de citoyen tous les 6 ans et dans l’intervalle, tu fermes ta gueule, tu as voté donc tu n’as plus rien à dire : C’est ça la démocratie ? Donc la démocratie c’est donner ton pouvoir à un autre et subir ce pouvoir toute la durée du mandat.

On peut dire que la démocratie est une dictature en bande organisée. N’est-ce pas ce qui se passe actuellement avec l’équipe à Macron ? Il nous fait bien comprendre que nous n’avons plus rien à dire et qu’il peut faire ce qu’il veut puisque nous l’avons élu (pas moi, car je ne vote pas).

Elle est où la démocratie ? C’est de la poudre de perlimpinpin distribuée aux bons toutous de citoyens ou pour enfoncer le clou aux concitoyens. A l’échelon local, c’est le maire qui nous reproduit ce simulacre de démocratie.

Eh oui, sa majesté, le tout puissant premier magistrat de la commune, le gardien du temple local de la dictature maçonnique qu’est l’état.

Le maire a comme mission principale de vérifier le bon enregistrement des marchandises dans le registre des naissances par les officiers d’état civil.

Vous regarderez au bas des nouveaux certificats ou actes de naissance (on s’en moque du terme exact), votre enfant est « présenté » à l’officier d’état civil. Cela veut dire en langage juridique que vous donnez votre enfant à l’état !

Il devient à votre insu : Pupille de la nation. Je vous invite à lire mon article à ce sujet. De ce fait, si vous n’êtes pas un bon toutou bien obéissant et un bon citoyen, on vous enlève votre enfant.

On va le confier à l’Aide Sociale à l’Enfance pour qu’il soit privé de l’affection de ses parents et pire, finir dans des réseaux pédophiles par le biais de certaines familles d’accueil.

Je n’ai pas peur de mes propos et j’emmerde le système. Il est temps de dénoncer cette mafia étatique. Chaque jour qui passe les exemples se multiplient, ce qui change c’est qu’ils sont maintenant dénoncés par le biais des réseaux sociaux et des médias alternatifs, comme le mien.

Touche-pas à mon gosse et libère-le de l’esclavage dans lequel il est plongé. C’est un crime contre l’humanité.