Le planning familial, fin de la série

Les chiffres de la démographie sont truqués précisément pour faire appliquer le nouvel ordre des barbares. Donc en fait, la population mondiale à l’heure actuelle est en phase imminente d’effondrement.

C’est à dire exactement l’inverse de ce que l’on nous raconte. Donc, partant de ce postulat mensonger, les solutions annoncées disent : Il faut que les gens demandent la permission d’avoir des enfants.

Les gens ne peuvent pas avoir la permission d’avoir des enfants disent-ils sous le prétexte qu’ils désirent en avoir. Désirer avoir des enfants, ça devient un prétexte.

Ou qu’ils ont été négligents, oui négligents, avoir des enfants c’est être négligent.

Et il faudra un permis pour faire des enfants, alors nous n’en sommes pas encore là mais renseignez-vous sur ce qui se passe en Angleterre, renseignez-vous sur ce qui se passe auprès des familles nombreuses en Europe occidentale.

De plus en plus, des services sociaux retirent des enfants à des familles nombreuses. En Angleterre, c’est encore plus grave que ça, on retire les enfants aux pauvres.

Une famille pauvre, une femme isolée pauvre qui fait un enfant va ce le voir retirer au nom de la protection de l’enfance.


C’est en cours, c’est déjà appliqué en Angleterre. En attendant qu’on distribue des permis d’avoir des enfants, on promeut ce que l’on appelle la planification familiale, en anglais planning familial.

Qui est à l’origine du planning familial, planning familial qui a fait l’objet de scandales retentissants, il y a un an ou deux. Ils vendaient des pièces détachées de fœtus encore vivants, c’est absolument terrifiant.

Le planning familial faisait partie des cibles de Donald Trump au moment de sa campagne électorale. Il a dit qu’il couperait les vivres au planning et je crois que c’est en cours !


Découvrir les autres séries