Manipulateurs du marché monétaire – 2

Von Havenstein était-il stupide ? Un méchant ? Pas plus que le reste d’entre nous. Il a peut-être fait le bon choix. Mais les résultats ont été désastreux.

Parce que l’impression d’argent neuf trompe les gens qui ont travaillé, économisé et fait confiance à l’ancien argent. Sachant que l’argent est faux, et sachant ce qui se passe lorsqu’un pays essaie de payer ses dépenses avec de l’argent faux, quel genre d’idiot ferait une telle chose ?

Nous vivons comme des serfs médiévaux

Une augmentation importante de « l’impression monétaire » par la Banque centrale-Fed s’est produite entre 2008 et 2015 – avec 3,6 billions de dollars de nouveaux fonds ajoutés. Mais on a dit que cela était une « urgence » causée par la crise de 2008-2009.

À contrecœur et paresseusement, la Fed a alors commencé à « normaliser » en augmentant les taux et en réduisant la masse monétaire. Cet effort a pris fin en juillet 2019 lorsque la Fed a recommencé à baisser ses taux.

Et puis, le 17 septembre, sans nuage dans le ciel, elle a « démarré les presses à imprimer » pour ajouter environ 100 milliards de dollars par mois au cours des cinq mois suivants, voire davantage – simplement pour couvrir les déficits.

C’est l’inflation. N’oubliez pas que « l’inflation » se réfère à l’ajout de plus d’argent à la masse monétaire existante, pas spécifiquement au type « d ‘inflation » que les gens n’aiment pas – l’inflation des prix à la consommation.

Parce que vient d’abord l’impression d’argent. Viennent ensuite les hausses de prix des actifs. La forte hausse des prix à la consommation est généralement la dernière et la plus spectaculaire phase d’une catastrophe inflationniste. Comme lors de Weimar en Allemagne (1919-1933), lorsque les prix ont augmenté de 29 000% par an.

En Grèce en 1944, les prix ont doublé tous les quatre jours. Et au Venezuela aujourd’hui, les prix ont augmenté de quelque 53 millions de pour cent depuis 2016. Personne ne sait avec certitude comment ou pourquoi, précisément, ces hyperinflations se produisent.

Mais tout le monde est presque sûr que cela ne lui arrivera pas. Néanmoins, les catastrophes hyper inflationnistes arrivent aussi bien aux bonnes qu’aux mauvaises personnes.

Les citoyens moyens de la classe moyenne souffrent déjà du système monétaire corrompu et s’efforcent de trouver le meilleur moyen de protéger leur richesse et d’assurer leur sécurité en ces temps difficiles. Le dénouement de la plus grande bulle financière de l’histoire est à nos portes.

Les gens doivent comprendre que nous vivons avec un système de banque centrale maléfique et totalement injuste appartenant au clan Rothschild. Nous sommes traités comme et nous vivons comme des « serfs » médiévaux.

Il est donc vital que toutes les banques centrales privées soient détruites à tout prix et qu’une législation soit promulguée pour garantir qu’aucune banque de ce type ne sera jamais rétablie.


Dans la même série, article suivant