Hold-up à l’assemblée !

Hier a eu lieu un hold-up à l’assemblée nationale. Ce braquage a fait des millions de victimes et le butin s’élève à 300 milliards d’euros, c’est le casse du siècle en France.

Il y avait de nombreux complices dans ce braquage et à l’heure où j’écris ces quelques lignes, ils sont déjà tous identifiés. C’est bizarre, je m’en doutais un peu. En même temps, comme dit si bien Macron, c’était prévu et bien relayé par la presse.

Ces complices sont : Les députés, les sénateurs, tout l’appareil d’état en commençant par le président de la république et le premier ministre. Ces personnes qui ne sont rien (pléonasme volontaire), œuvrent dans l’illégalité puisque la France n’a plus de constitution. On vous parle de démocratie mais la bonne lecture c’est : Dictature.

Vous pouvez aussi ajouter les leaders syndicaux, les leaders des gilets jaunes. Je ne fais pas l’amalgame avec la base qui est saine mais manipulable, la preuve. J’allais oublier les forces de l’ordre, ex-gardiens de la paix.

Du coup le coronavirus tombe à point nommé, ils vont interdire les manifestations inutiles qui ne vont rien résoudre car une dictature ne se renverse que par la force et hélas dans un bain de sang, comme à chaque fois.

Moi je pense aux nombreux retraités qui n’ont rien demandé. Ils essayent, pour les plus chanceux, de couler une retraite paisible. Les autres, ceux qui ne peuvent faire face aux échéances, doivent encore travailler et souvent au black, pour manger, pour survivre.

C’est ça la France d’aujourd’hui, je parle de la majorité des pauvres qui se fait plumer par une minorité de riches. C’est nous qui avons le pouvoir mais plutôt que de se plaindre agissons sans violence.

Arrêtez vos télévisions et vos radios, n’achetez plus la presse papier. Ne consommez que l’essentiel, retirer votre argent des banques, vous faites tomber le système mafieux en quelques semaines.

Les riches disent : Donnez-leur du pain et des jeux, ils se tiendront tranquilles. Ça ne fonctionne plus, ce n’est plus possible.

Arrêtez aussi d’engraisser ces banquiers qui nous volent notre argent, et surtout l’état : Stopper les impôts et taxes qui ne sont que de l’esclavage à la dette. Vous nourrissez cette bête immonde chaque jour, et chaque jour elle en réclame plus.

Nous ne sommes pas des victimes, il faut juste retirer notre consentement et l’édifice s’effondre comme un château de carte. Déchirez le voile du mensonge et vous trouverez le paradis sur terre.

Faites vos recherches sur le GESARA, c’est ce qui arrive progressivement dans tous les pays.