Génocide planétaire des vaccins – 3

Alors je dis aux médecins de l’OMS, mais dites donc, c’est impressionnant ce que vous avez là, il faut publier ça ! Il me dit oui mais si on publie ça, l’OMS perd tous ces crédits. Donc ces études on les mets dans les tiroirs et on n’en parle jamais.

Mais moi j’ai pris ces études, et je les ai publiés dans mes livres. C’est à dire que je m’appuie que sur des chiffres officiels, je n’invente rien, mais je prends les études dont la grande presse et les gens atteint de “vaccinomanie” ne parlent jamais.

Parce que ces gens-là ne sont pas dans une science, ils sont dans la “vaccinomanie” et curieusement ils sont très bien soignés ceux qui souffrent de “vaccinomanie”. Pas par des médicaments, ils sont soignés par de l’argent.

Parce que quand vous souffrez de “vaccinomanie” vous avez des tonnes d’argent qui vient dans votre poche. Que vous soyez ministre, députés, financièrement c’est une maladie qui rapporte gros à ceux qui en souffrent.

C’est pour ça qu’ils continuent, parce que financièrement soyez pour les vaccins, il y a beaucoup d’argent à vous faire.

Parce que c’est un monde dans lequel le profit passe avant tout. Mais là où c’est hallucinant c’est de voir que ceux qui lancent ces campagnes sont organisés depuis longtemps.

Bill Gates et sa fondation, il y a déjà quinze ans, ils ont fait un programme pour vacciner toujours plus tous les pays du monde, pour de plus en plus de maladies.

Parce que ces gens-là n’ont qu’une motivation c’est le profit et pour eux ce qu’il faut c’est simplement gagner toujours plus. Mais votre santé, ils n’en n’ont rien à faire, ça n’entre pas dans leur collimateur.

Alors c’est pour ça qu’ils ne vont vous citer que les études qu’ils connaissent et qui sont des chiffres qu’ils ont fabriqués eux-mêmes et tous les travaux qui prouvent que les vaccins sont inutiles et dangereux, ils ne savent même pas que cela existe.

Alors l’aluminium, non cela ne pose pas de problème, pourtant il existe des centaines de travaux dans le monde entier qui montrent que l’aluminium c’est très toxique, etc., etc.

Mais c’est extraordinaire de voir ça, c’est cette incapacité d’accepter de voir autre chose. Si quelqu’un vous disait : Écoutez, la ville de Berne n’existe pas. Vous diriez : Écoutez, aller voir, il ne faut pas dire n’importe quoi !

Eh bien, les gens qui souffrent de “vaccinomanie”, ils disent franchement n’importe quoi. Parce que tous les travaux qui ne vont pas dans leur ligne, ça n’existe pas, c’est inouï.

Alors on arrive à des situations incroyables, regardez aux États-Unis, il n’y a pas longtemps, il y avait un autiste pour dix mille naissances. Maintenant, il y en un pour vingt.

Dans quelques années, si cela continue comme ça, il y aura un autiste sur deux naissances. Ce sont des chiffres qui font froid dans le dos, et moi je ne l’invente pas, mais ces chiffres-là ne sont jamais reliés ni par les ministres, ni par les médias…

2 Comments

  1. Erratum dans “mais ces chiffres-là ne sont jamais reliés ni par les ministres, ni par les médias…”. C’est plutôt: ne sont jamais “relayés”..
    -*-

Les commentaires sont fermés.