Alerte les débiles sont touchés par le coronavirus

Cet article est très sérieux mais de temps en temps, il faut faire un peu d’humour dans les titres. Il n’empêche que les débiles sont bien touchés par le coronavirus, paix à leur âme. C’est le début de la fin pour eux.

Qui sont-ils ? Trop nombreux pour tous vous les décrire mais je vais quand même vous en présenter quelques spécimens. Si vous me lisez régulièrement, vous savez ce que je pense des médias officiels sous la coupe du système.

Eux, il ne faudra pas les oublier le moment venu du style Christophe Barbier, Jean-Michel Aphatie, etc. J’espère pour vous que votre tête restera sur vos épaules.

Cette pandémie factice fait d’énormes ravages sur YouTube chez les “alerteurs”, une très grande majorité d’entre eux dévoile sa vraie nature. Ils accompagnent cette déchéance médiatique à coups d’images choc, souvent manipulées, et un contenu digne des films de science-fiction.

Les sites internet, pas le mien évidement, ne sont pas épargnés. Il se contentent maladroitement de jouer le rôle de courroie de transmission du pouvoir. Pitoyable, minables ! Vos audiences vont chuter rapidement, si vous aviez de la publicité, elle va disparaître.

D’ailleurs ces “alerteurs” YouTube qui acceptent d’être monétisés sont des putes au service du système, je critique indirectement mon sponsor et j’accepte son argent. Les sites web c’est pareil.

Il y a aussi les sites sans publicité qui se contentent de relayer la propagande officielle comme des “bons chiens chiens à leur pépère”. N’oublions pas bien sûr les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, WK, etc. Sur ces réseaux sociaux donc, les gens relayent en permanence l’image de ceux qu’ils détestent, quand ce ne sont pas leurs déclarations.

Avez-vous donc si peu d’intelligence en vous ? Hélas, je pense que l’intelligence les a quittés, si un jour elle a été présente.

Hier dans mon travail, je n’ai vu aucun des collègues de mon équipe, les bureaux étaient vides. Heureusement pour moi que ceux d’une autre activité étaient présents. Je découvre “une autre famille de travail”, merci les gars.

Au sein de mon entreprise, et je pense que c’est le cas pour une majorité d’entre elles, la confusion règne. A tel point que certains “pètent les plombs”.

Entre ceux qui déraillent sur le “conard de virus”, avec les distances de sécurité, les gants, la peur de l’attraper et ceux qui n’arrivent plus à s’organiser dans leur travail, dans leur prise de rendez-vous.

Je peux comprendre que les “Chefs” soit perturbés tellement qu’il y a de contradictions dans les consignes d’une direction générale qui s’adapte tant bien que mal aux décisions de la dictature française.

Finalement quand j’arrive à prendre rendez-vous avec un client et que je me déplace dans Nice, j’ai l’impression de me retrouver acteur dans un épisode de “Walking Dead”. On touche le fond.

En partant de chez moi et avant d’arriver à Nice, je tombe sur la police nationale qui contrôlait les gens et leur demandait leurs autorisations.

Quand c’était mon tour, le flic a abandonné et il est parti en traversant le passage piéton. Le pauvre, j’ai croisé longuement son regard, il se demandait ce qu’il foutait là.

Gardez le moral mes amis, la fin est très proche et la liberté sera au bout du chemin. La vraie vie va commencer et les zombies vont disparaître.

Aujourd’hui et dans les jours à venir, n’oubliez pas vos “Ausweis” la “Kommandantur” vous les réclamera, n’oubliez pas que l’UE est Nazie.

Et surtout, prenez bien soin de vous !