Grande dépression 2.0, partie 5

Le commerce mondial de l’OMC sur le point de s’effondrer

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le commerce international a fonctionné sur le dollar américain comme principale monnaie de réserve du monde.

La faillite du dollar américain en 2008 a entraîné l’instabilité des Marchés Mondiaux, qui sont sur le point de s’effondrer. En 2008, l’Alliance BRICS a été formée – Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud – dans le but de faire un Global Currency Reset (Réinitialisation Globale des Devises) – GCR.

Les économistes ont clairement indiqué que le seul événement qui pourrait sauver les Marchés est un GCR qui placerait les monnaies adossées à l’or / actifs des 209 pays participants à parité entre elles.

Le GCR serait naturellement accompagné d’un Jubilé de la Dette qui annulerait la dette, dont une grande partie est contenue dans les dérivés bancaires, y compris les hypothèques.

Il y a eu une grande opposition à la mise en œuvre du GCR. Comme cela nécessiterait de retirer les dollars des Contribuables américains aux banquiers centraux privés, lisez les Rothschild, Rockefeller, c.s. élites politiques des États-Unis Inc., y compris la Couronne britannique et le Vatican.

De nos jours mieux connus sous le nom de l’État profond qui possède et gère actuellement le Système Monétaire Mondial. Impliquant : redonner le pouvoir et l’argent volé au peuple.

En d’autres termes, chaque pays et les États-Unis devraient revenir aux pouvoirs inscrits dans leur Constitution d’origine et restaurer la République des États-Unis.

La toute nouvelle économie du peuple

C’est la raison pour laquelle le président Trump et les Patriots construisent un tout nouveau système économique, l’économie du peuple, pour détruire l’économie de banque centrale dans laquelle le monde se trouve depuis au moins 1913.

L’économie du peuple n’est pas basée sur l’argent de la dette créé de toutes pièces avec des intérêts attachés, le tout à payer par les contribuables dans le but d’asservir tout le monde. Cette nouvelle économie repose sur une monnaie adossée à des actifs solides sans usure.

Dans l’économie de banque centrale : l’argent est empoché par les banques centrales Rothschild pour être accumulé dans leurs comptes secrets à la Banque d’Angleterre et à la Banque du Vatican à Rome. Notre nouveau système économique vise à créer de nouveaux emplois, à créer une monnaie stable sans intérêt attaché, sans banque centrale privée.

Et c’est ce que les banquiers centraux craignent. Ils feront tout pour éviter ce type d’économie du peuple. Ils ne veulent pas que les gens voient qu’ils ont commis une fraude à grande échelle. Dans le nouveau système, les gens vont découvrir qu’il n’y a pas d’inflation ni de déflation, pas de perte de pouvoir d’achat, ce sera une économie incroyable pour tout le monde.

Chaque jour, la vie va s’améliorer, un seul soutien de famille suffira pour pouvoir subvenir à tous les besoins. Les gens n’auront pas besoin de cartes de crédit pour payer leurs achats.

Les banquiers centraux ne veulent pas que les gens comprennent qu’ils sont les coupables qui gardent délibérément tout le monde pauvre en les gardant dans l’esclavage par le biais du système de l’argent de la dette corrompu.

En les accablant continuellement de nouvelles dettes, au lieu de les laisser vivre et de profiter à 100% de leur argent gagné. Un privilège de base auquel chacun a droit. Leur plus grande crainte est que cela soit maintenant connu.

Ils ne veulent pas non plus que les États-Unis et le Royaume-Uni concluent de nouveaux accords commerciaux bilatéraux avec d’autres pays, en dehors de l’OMC (Organisation mondiale du commerce), qui est le principal pilier du financement et du pouvoir de l’État profond.

Enfin, une note sur les événements récents en préparation des développements futurs : avec la défaite des Démocrates sur la procédure de renvoi du président Trump, il semble que des actions considérables soient lancées contre ceux qui l’ont faussement accusé d’un coup d’État planifié.

Les partisans de Q s’attendent à ce que les documents gouvernementaux sensibles soient désormais déclassifiés, ce qui révélera des crimes et des complots choquants.

Les criminels exposés sont susceptibles de répondre par des contre-attaques dangereuses, dont la plupart ne seront pas visibles par le public. Comme l’a récemment écrit Q : « La guerre silencieuse continue ».


Découvrir les autres séries