Dix jours de ténèbres – 2

Les personnalités et célébrités à avoir été infectées sont plus nombreuses en proportion que dans la population « normale ». Elle explique que ces gens ont été piégés.

Ce sont des consommateurs d’adrénochrome. L’adrénochrome, c’est du sang d’enfant chargé d’adrénaline obtenu en les soumettant à des tortures atroces. L’adrénochrome aurait des propriétés particulières et celles-ci permettraient de garder le corps jeune très longtemps.

Or l’Alliance a limité les sources d’approvisionnement en adrénochrome et ils ont contaminé les sources restantes avec le virus tout en faisant en sorte d’introduire dans le produit des substances qui perdurent dans le corps et qui sont facilement détectables.

Il devient alors facile d’identifier les consommateurs d’adrénochrome et ces gens devront prouver devant les tribunaux qu’ils ne consomment pas d’adrénochrome, ce qu’ils ne pourront pas faire car les substances absorbées avec l’adrénochrome seront alors détectées, si on les oblige à une analyse de leur sang.

Par conséquent ils se font voir actuellement de la même manière que de l’huile flotte sur l’eau. Il n’y a qu’à les cueillir. Et quand ces gens sont en manque d’adrénochrome, ils dégénèrent rapidement, semble-t-il.

Par conséquent ils sont cuits. Ils devront choisir entre la mort ou la prison. Et s’ils choisissent la prison, ils seront alors exposés publiquement.

L’Alliance a profité de l’impulsion de la Cabale/État profond qui a initié la pandémie pour les neutraliser complètement de façon magistrale. Maintenant, il y a une justification pour fermer les frontières, ce qui fait que ces gens de la Cabale/État profond ne peuvent pas s’enfuir de leur pays et il devient alors plus facile de les arrêter.

De même, comme la population est confinée chez elle par crainte du virus, l’armée peut procéder aux arrestations sans craintes de représailles dans la population.

Dans la portion suivante du vidéo, Nyla nous explique comment elle procède pour valider les informations auxquelles elle a accès. Son approche est d’abord intuitive, mais elle fait des recherches sérieuses pour valider ce vers quoi son intuition la guide.

En fait, à l’écouter, je comprends qu’elle fonctionne sensiblement de la même façon que moi. Comme moi, elle se sert souvent des posts de Qanon pour s’inspirer et pour initier des recherches.

En revanche, moi je fais peu de recherches. Mais habituellement quand je souhaite traiter un sujet, les éléments dont j’ai besoin apparaissent comme par magie dans mon environnement. Il est de plus en plus important d’apprendre à faire confiance à son intuition par les temps qui courent.

Comme elle le mentionne, cet apprentissage nous met en contact avec notre Higher Self et ce contact va devenir de plus en plus important dans les temps à venir.


Dans la même série, article suivant