Benjamin Fulford, 20 avril 2020 – 3

Partie 3 – Les services de renseignement chinois et occidentaux à la poursuite des cadres de la 5G Telecoms, suite…

L’exosome circule et se lie aux récepteurs ACE 2 du poumon, de l’intestin et du cœur. La réponse des cellules exposées est la même si l’exposition est de 5G ou COVID-19 (la grippe).

Les substances chimiques immunologiques contenues dans l’exosome attaquent l’ECA 2 qui possède des cellules produisant l’effet de l’exposition aux rayonnements 5G ou de la grippe, qui est dissimulée sous le nom de COVID-19.

Le taux de cas COVID-19 est de 96 % dans les zones 5G et seulement de 4 % dans les zones 4G ou moins. La 5G est déployée dans des zones bien peuplées, on peut donc s’attendre à un plus grand nombre de cas dans ces zones.

Mais le taux de mortalité pour les résultats connus (décès / (décès + récupérations)) est plus de 2 fois plus élevé dans les zones 5G. Cela ne peut pas être dû uniquement à COVID-19 et nous en avons la preuve statistique pour plus de 1,9 million de cas !

L’apparence au microscope électronique de la structure de l’endosome/exosome est appelée à tort la particule virale dans la cellule/circulation.  Le prix Nobel de médecine a été décerné pour ce travail en 2013 – consultez le fichier pdf de ce site.

Toujours pas convaincu ? Eh bien, que dites-vous de cela ?


“Le professeur Yitzhak Ben Israël, de l’université de Tel Aviv, a tracé les taux de nouvelles infections par des coronavirus aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Suède, en Italie, en Israël, en Suisse, en France, en Allemagne et en Espagne.

Les chiffres ont révélé une histoire choquante : que le pays soit mis en quarantaine comme Israël, ou qu’il continue à fonctionner normalement comme la Suède, le taux de coronavirus a atteint un sommet et s’est effondré exactement de la même manière.  Exactement de la même manière”.

En d’autres termes, la pandémie actuelle ne peut pas avoir été causée par un virus, sinon les quarantaines auraient dû faire une différence statistique.

Le gouvernement Japonais a confirmé les dangers de la 5G lorsqu’il l’a testée sur le bateau de croisière Diamond Princess avant d’arrêter, à la dernière minute, un déploiement national de la technologie.

Ce déploiement a été poussé par l’allié de Bush et le représentant de la famille Soong, Son Masayoshi de Softbank, selon des sources de la Société Secrète Asiatique.

Voici ce que les Francs-Maçons du P3 avaient à dire à ce sujet :

“Dix pour cent du Parti Communiste Chinois est entre les mains de la sœur de Madame Soong, une femme très cruelle…elle est en contact avec la fille de Xi Jinping…

Ils sont sous le contrôle des Sionistes et du mauvais côté d’Israël via la Fondation Red Star qui utilise le Quanto 49 (le Quanto est un dérivé utilisé dans ce cas pour convertir l’argent de la FRB en Renminbi Chinois)”.

Si la famille Soong a quelque chose à dire, en leur nom, ils savent comment contacter cet écrivain.


Dans la même série, article suivant