Acte d’accusation scellé émis contre le Dr Fauci – 1

Partie 1 – Cet article est rédigé par Nouvelle Conscience. Au passage je vais démonter les petits rigolos qui essayent de me damer le pion en partageant plus vite que moi leur publication. Vous n’avez rien compris, il faut multiplier l’information et pas la diviser. A bon entendeur salut !

Acte d’accusation scellé émis contre le Dr Fauci

Le ministère de la Justice des États-Unis, au nom du président Donald J. Trump, a finalisé un acte d’accusation scellé nommant le Dr Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases et membre du groupe de travail CoronaVirus, un traître en Amérique, selon des sources de Washington connaissant bien le problème.

L’acte d’accusation, qui se trouve actuellement sur le Bureau de Resolute dans le Bureau Ovale, accuse Fauci de nombreux crimes et délits graves, dont beaucoup pourraient voir Fauci dépouillé de sa licence médicale et expulsé vers GITMO pour le reste de sa vie naturelle.

Ces accusations seraient liées à la trahison, au complot avec l’ennemi et à la fraude. L’article 2 de la section 4 de la Constitution des États-Unis stipule :

Le président, le vice-président et tous les officiers civils des États-Unis sont démis de leurs fonctions en cas de mise en accusation et de condamnation pour trahison, corruption ou autres crimes et délits graves.

Bien que Fauci ne soit ni un politicien ni un fonctionnaire du gouvernement, il est un fonctionnaire de carrière et peut donc être accusé de malversation criminelle, comme indiqué à l’article 2, section 4.

Des sources proches de l’enquête de Fauci ont déclaré que Trump était devenu méfiant à l’égard des intentions de Fauci après avoir lu des Tweets liant le médecin à un coup d’État “Deep State” destiné à paralyser sa campagne de réélection.

Ces Tweets allèguent que Fauci et nul autre que Barack Hussein Obama avaient orchestré un “canular” pour faire tomber l’économie, provoquant la mort d’un président dont la principale réussite présidentielle favorisait une résurgence économique.

Les Tweets supposent que le Coronavirus est un prétexte pour priver les Américains des droits et libertés qui leur sont chers, et que Fauci veut inaugurer un Nouvel Ordre Mondial qui abolirait la Constitution et remplacerait les dirigeants américains par du personnel des Nations Unies.

Le comportement louche de Fauci lors des points de presse du coronavirus a alimenté les soupçons de Trump. Le 20 mars, Trump a appelé le Département d’État le «Département d’État profond». Debout derrière lui, Fauci fit un geste dédaigneux de la main, baissa la tête et se frotta le front.

Trump l’a pris comme une insulte personnelle. Trump ne pardonne ni n’oublie. Il avait l’œil sur Fauci, et les actions de Fauci ont aidé à confirmer les soupçons du président, a déclaré notre source…


Dans la même série, article suivant

6 Comments

  1. Je voudrais savoir où se trouve la nouvelle de l’accusation à Fauci? De Trump et de la Maison Blanche, je ne trouve rien …. J’ai traduit et partagé cet article sur mon journal Facebook mais tout le monde me le demande …

Les commentaires sont fermés.