Critiquer c’est bien, agir c’est mieux !

Loin de moi l’idée de me poser en censeur mais de temps en temps, la nature humaine m’exaspère par son manque d’intuition, de soif de liberté et de son asservissement au système.

Alors je vous explique dans quelle situation je me trouve, vous comprendrez peut-être un peu mieux mes réponses parfois incisives. L’être humain n’est pas binaire : blanc ou noir, 0 ou 1, etc. Nous sommes beaucoup plus évolués que cela !

Alors vouloir classer les gens en souverain accompli, c’est pratiquement impossible dans l’époque actuelle. Si j’étais seul, sans famille, sans ami, dans un lieu désert, peut-être ?

Mais ce n’est pas le cas et ce que je dis est valable pour la totalité d’entre nous.

Déjà pour faire comprendre aux gens que nous évoluons dans plusieurs dimensions c’est presque impossible. Alors je dis que nous devons être patients, empathiques avec ceux qui ne comprennent pas, et leur tendre la main quand ils cherchent à comprendre.

Tendre la main ne veut pas dire faire à leur place : C’est dangereux et en cas d’erreur, ils sauront vous le reprocher. Je suis le premier à pouvoir me tromper mais quand on réfléchit, c’est souvent sur des détails.

La plupart de mes amis Facebook ou des commentaires sur mon site parlent de ce qui est mauvais, de la fin du monde où nous allons tous mourir avec ce NWO.

A longueur de publication vous projetez l’image ou les textes des monstres que vous pensez combattre.

Je vous le dis : Votre combat est perdu d’avance quand vous véhiculez le mal, le côté sombre. Vos vibrations sont lourdes voire très lourdes.

Avez-vous remarqué comme la lumière nous inonde en ce moment ? Comme la nature est belle, le soir le nombre considérable d’étoiles visibles ?

Ce que je souhaite vous transmettre comme message, c’est que la solution vient de vous. Posez-vous, réfléchissez, que souhaitez-vous pour votre avenir ? Si c’est l’argent et la santé, vous avez tout faux ! Permettez-moi de vous le dire.

Mon exemple c’est celui que je connais le mieux. J’avais de gros problèmes de santé, déjà évoqué dans d’autres articles, aujourd’hui je vis bien et pourtant je suis toujours paralysé. L’argent, je m’en moque totalement et du coup j’en ai assez pour vivre.

N’étant pas jaloux de mon prochain c’est plus facile et plus économique. Il y a quelques temps j’ai décidé de trucider les sbires des impôts et taxes. Vous savez, ceux qui vous mettent en esclavage par la dette.

Alors on m’a dit : Tu ne peux pas lutter contre eux ! Ah bon : c’était mal me connaître.

Il suffit de ne pas consentir, de ne pas répondre aux relances en retournant les courriers en NPAI. De temps en temps, j’écrivais : Mise en esclavage. Oui, ils m’ont pris quelques euros sur mon compte et alors, rien de grave.

Je peux les attaquer quand je veux, mais je m’en moque totalement. A ce jour plus de courrier depuis 3 mois. Entre temps, je me suis enregistré à la Common Law Court en Angleterre puisqu’en France on est trop con pour le faire.

Je vais faire un article pour tenter de répondre à une internaute qui m’a posé quelques questions. Je vais raccourcir en disant que la découverte de la CLC n’est qu’une étape, aujourd’hui, je suis jument souveraine, pas encore ailée !

Voir le grand portrait de la conscience humaine de Ghis.

Alors vous voyez-bien qu’il est impossible de me mettre dans une case. Pour ce qui est de notre future libération, tout est vrai, c’est une question de temps. Soyez positifs, envoyez de bonnes ondes à nos libérateurs et tout ira bien !

Et surtout, prenez bien soin de vous, moi c’est fait !

2 Comments

  1. pardonnez “mes coquilles” comme madame Laure Taugraffe me pardonne tous les jours , il m’arrive après une énième cochonnerie remontée d’une fosse septique des “vilains” perturbe mon sens de l’écriture . merci

  2. tous les soir pour me “laver” de toues les recherches et trouvailles pour déterrer la merde nécessaire à l’éveil des dormeurs … je me pose dans mon rez de jardin et j’admire le spectacle de ce ciel redevenu propre . Pas un bruit je choisi au bout d’un moment une étoile au hasard et je lui confie mes rêves , lui demande si elle a le temps de veiller ces peuples en ébullition . je redeviens Zen ;je me ressource pour le lendemain et je sais que ma nuit sera paisible . et je partage aussi mon optimisme imbécile qui fait parti de mon ADN…

Les commentaires sont fermés.