Le Phare : LA PEUR vs LA DOCILITÉ vs L’ACTION – 1

Partie 1 – Encore une belle publication de Nouvelle Conscience que je partage sur mon site pour saluer son travail. Le texte est long et donc il sera livré dans une série.

Dans mes dernières communications, j’ai invité les gens à répéter : Je renonce à la peur et je choisis puissamment l’amour.

En fait nous sommes actuellement manipulés de façon phénoménale par la peur au niveau de nos dirigeants. C’est absolument incroyable de constater comment ils ont rendu la population docile.

Les moutons sont moins dociles que nous le sommes globalement en tant que peuple en ce moment.

Et il y a la vice première ministre qui nous invite à une plus grande docilité. Allo !

J’ai aussi mentionné régulièrement dans mes écrits et particulièrement dans un écrit récent que ce système se maintient grâce à notre consentement. En effet, qui ne dit mot consent. Rien de ce qui se passe n’arrive sans notre consentement…tacite ou non. Qu’on se le dise et qu’on comprenne bien ce que cela signifie. 

Alors j’aimerais proposer une petite réflexion à certaines gens. Il a été démontré par Alexis Cossette Trudel entre autres dans ses derniers web journaux , que la crise actuelle du coronavirus n’existe pas réellement.

Le virus existe, mais il n’est pas plus virulent que les virus liés à la grippe saisonnière.

Et il a tellement bien prouvé ce point grâce à ses recherches et aux témoignages de médecins et de scientifiques qu’il nous a livré dans ses web journaux, que le « bon » docteur Arruda a dû faire marche arrière au niveau de l’interprétation des statistiques utilisées.

Mais, s’il a fait marche arrière sur ce point, pour le moment il ne semble pas avoir fait marche arrière sur l’ensemble du projet qui se profile derrière cette crise de la COVID-19.

Alors on maintient toujours qu’il y aura une deuxième vague. Le docteur répond aux directives de l’OMS et il affiche allègrement son allégeance par son épinglette. Alors supposons que la situation actuelle n’ait été qu’une « pratique » de l’OMS pour vérifier le niveau de docilité de la population.


Hum! Pas rassurant !
Pas rassurant du tout !

Jusqu’où ira-t-on pour cette deuxième vague ?

S’il n’en tient qu’à la réaction de la majorité de la population, tous les espoirs leur semblent permis.

D’autre part, il y a des gens qui tentent de réveiller leurs semblables. Je fais partie de ces gens. Et il y a longtemps que je me suis impliqué à ce niveau.   J’ai ma façon de le faire et je crois qu’elle peut être efficace sans être directement menaçante pour l’ordre établie.

En fait, je me considère comme un semeur de graines d’éveil. Et de temps à autre, il y a une de ces graines qui germe et donne des fruits.

Donc, il se peut que ce que j’allume chez les gens, les amène à voir la réalité d’un autre œil et que cela joue tout autant dans leurs peurs que les peurs que le système nous fait vivre. Que faire alors ? Ai-je le pouvoir d’y changer quelque chose ? 


Dans la même série, article suivant

5 Comments

  1. bonjour merci
    c’est vrai il faut ” réveiller ” les gens mais il y a tellement d’informations bonnes et bidons, des profiteurs, des mauvais donneurs d’alertes, des agents et faux agents, franchement on s’y perd et tt ça c’est voulu pour diviser, tromper les gens…pas facile de faire le bon choix … je hais ce gouvernement de clown et ce système mondial …

Les commentaires sont fermés.