Benjamin Fulford le 11 mai 2020 – 3

Partie 3 – Les membres de l’élite dirigeante courent comme des poules sans tête à mesure que s’effondre l’escroquerie du coronavirus.

Dans la République des États-Unis d’Amérique, récemment libérée, des sources du Pentagone nous disent que “Des dizaines de milliers d’enfants ont été sauvés des tunnels, [le général] Mike Flynn a été disculpé et pourrait retrouver son poste [de Conseiller à la Sécurité Nationale de Trump]”.

“Trump a rencontré les chefs militaires à la Maison Blanche le 9 mai, au lendemain du jour de la Victoire en Europe.

Il semble que Flynn, Steve Bannon, le général John Kelly et d’autres n’aient jamais vraiment quitté la Maison Blanche”, selon les sources.

“Le chef des Gardes-Côtes était là à la place d’un chef de la Navy à cause de la guerre contre les cartels de la drogue”, notent-ils.  Cependant, il se peut que l’histoire ne se limite pas à ce que nous voyons à la surface car la Navy royaliste est fidèle à l’alliance Anglo-Saxonne des cinq yeux.

Quoi qu’il en soit, le Secrétaire d’État Mike Pompeo “a reçu ses ordres de marcher sur Israël et la Chine dans l’esprit de l’Elbe”, ajoutent les sources du Pentagone, et il a été envoyé en Israël pour lire la loi anti-émeute au gouvernement de ce pays.

Les États-Unis ont retiré les missiles patriot de l’Arabie Saoudite et retiré les troupes du désert du Sinaï près de la frontière Israélienne avec l’Égypte, disent-ils. Cela coïncide avec de lourdes pertes militaires Saoudiennes au Yémen après que la République Arabe Unie, ancien allié, se soit retournée contre les Saoudiens, notent des sources de la CIA.

Les sources du Pentagone font également état d’une condamnation globale des plans d’annexion de la Cisjordanie par Israël, ce qui sera probablement suivie de sanctions de la part de l’UE.  Ils ont également noté que l’Irak a un nouveau Premier Ministre qui était un ancien chef des services de renseignement.

Le Pentagone oblige également Israël à annuler une usine de désalinisation de l’eau avec Hutchison Whampoa appartenant au milliardaire chinois Li Kashing.  Cela coïncide avec les “cyber-attaques contre les usines d’eau en Israël qui peuvent ou non venir d’Iran”.

Le tableau général semble indiquer que l’alliance Israélo-Saoudienne se désagrège et que l’Égypte, avec d’autres États Sunnites, pourrait affirmer son contrôle sur la région jusqu’aux frontières de la Turquie et de l’Iran, dans le cadre d’un accord secret entre la Russie et le Pentagone.

 

Il est probable que l’Arabie Saoudite ne survivra pas longtemps en tant que pays esclavagiste familial.  De plus, sans le soutien des États-Unis, Israël n’aura pas d’autre choix que de poursuivre un processus de paix…


Dans la même série, article suivant