Synergie entre le vaccin et la 5G – 4

Partie 4 et fin – Enfin, la victime de la grippe toussa 5 fois sur le visage du bénévole… Chaque volontaire sain répéta ces actions avec 10 patients grippés différents.

Chaque patient de la grippe avait été sérieusement malade pendant pas plus de 3 jours – une période pendant laquelle le virus ou quoique ce fût qui causait la grippe devrait toujours être présent dans son mucus, son nez, ses poumons. Mais pas un seul homme sain ne tomba malade.

Une expérience comparable menée dans des conditions beaucoup plus strictes eut lieu à San Francisco avec 50 marins emprisonnés. Mais, une fois encore, les résultats ne correspondirent pas avec ce à quoi s’étaient attendus les médecins :

Les scientifiques furent stupéfiés. Si ces bénévoles sains ne furent pas infectés par la grippe malgré les meilleurs efforts des médecins pour les rendre malades, qu’est-ce qui causait alors cette maladie ? Comment les gens exactement contractaient-ils la grippe ? Virus Mania pages, 226-227.

Voici une autre série d’expérimentations discutées dans le livre d’Eleanor McBean The Poisoned Needle (L’Aiguille empoisonnée). Expérimentations par le Ministère de la Santé de l’État de New York et le Service de Santé publique des États-Unis qui montrèrent que la polio n’était pas contagieuse :

Durant l’une de nos épidémies de polio les plus répandues (1949), la contraction de la polio par un contact avéré avec d’autres victimes de la maladie ne fut pas établie dans une étude détaillée faite par le Ministère de la Santé de l’État de New York.

Le Service de Santé publique des États-Unis trouva également dans ses études la même réponse négative lors des épidémies suivantes de polio. En somme, ils apprirent que la maladie n’était pas contagieuse. Le magazine Time fit des commentaires sur cette révélation inattendue de ces études en remarquant que quand et où les gens attrapent la polio demeurent un mystère.

La supposition que les virus sont entrés par la bouche et le nez a conduit les expérimentateurs à réaliser des tests exhaustifs à la fois sur des animaux et des êtres humain, principalement des prisonniers et des orphelins en institutions.

Ils furent exposés (par association proche) à des malades de la polio et leurs gorges et conduits nasaux furent fréquemment badigeonnés de matière (provenant des patients) censée contenir des virus.

Aucune polio ne fut produite de cette manière et le seul effet secondaire visible fut une perte du sens du goût et de l’odorat chez les sujets de l’expérimentation à cause des effets néfastes des poisons dans le sérum utilisé sur les coton-tige.

The Poisoned Needle, by Eleanor Mcbean M.D., N.D. – Chapter 10, The Hidden Dangers in the Polio Vaccine

Je vous invite à lire cet article en anglais : The Germ Theory Deception – Viruses, 5G , Vaccines, ‘coronavirus’

Ci-après les couvertures des livres cités plus haut (apparemment Virus Mania comporte aussi un dossier de Bob Kennedy Jr) : 


Découvrir les autres séries

1 Comment

Les commentaires sont fermés.