Vaccins : Preuves flagrantes de l’empoisonnement !

Preuves flagrantes de l’empoisonnement par les vaccins de nos bambins/nourrissons.

Obligation vaccinale mortifère, en contradiction avec notre Constitution, le code de déontologie médical, la loi Kouchner, etc.

Il est démontré par un bon nombre de chercheurs et médecins, plus de 200 professionnels, que les vaccinés sont porteurs de germes pouvant transmettre la maladie.

Devrait-on neutraliser la liberté du choix en matière vaccinale alors que sur 800 000 vaccinés en 2016 en France, 658 800 nourrissons et bambins souffrent de maladies diverses.

Voici le décompte absolument stupéfiant :

  • 94 800 enfants allergiques
  • 124 800 asthmatiques ou bronchitiques
  • 49 600 atteints de névrodermite
  • 100 800 herpétiques
  • 72 000 atteints d’otite à répétition
  • 64 800 atteints de rhume des foins
  • 63 200 hyperactifs
  • 38 400 scoliotiques
  • 26 400 épileptiques
  • 11 200 pour le moins migraineux
  • 12 800 atteints de troubles thyroïdiens

Ces chiffres n’ont jamais été contesté auprès des Tribunaux.

Ce sombre tableau est bien rapporté par 2 spécialistes, le Professeur Boyd Haley toxicologue et Elke Arod détoxicologue, présidente de l’association Stélior à Genève, dans leur livre « Les racines de nos maladies » éditions Dauphins, page 219.

Ils soignent de nombreux autistes dans leurs laboratoires avec des résultats remarquables largement inespérés. Rien que cette hécatombe, avec des centaines de drames familiaux à la clef, devrait vous mettre la puce à l’oreille.

En outre — et parfaitement démontré par Vincenzi biologiste, le Pr Jules Tissot, le Pr Louis-Claude Vincent au cours d’expériences notées sur plusieurs recueils dont je pourrais vous fournir les coordonnées pour que vous puissiez vérifier — voici 3 facteurs volontairement cachés qui démontrent bien l’entêtement de certains pouvoirs pseudo-scientifiques (cartels, laboratoires) à poursuivre leur œuvre et diverses machinations profondément structurées, avilissantes, destructrices et consternantes.

1. La maladie du tétanos ne confère pas l’immunité, comment le vaccin pourrait-il la conférer ? En effet, J. Courmont et Doyon dans leur livre « le tétanos », à la page 70 : Une première atteinte ne confère pas l’immunité, puis page 81 : Le sérum de l’homme guéri du tétanos ne contient pas d’antitoxine (Vincenzi). Nous savons d’ailleurs qu’une atteinte de tétanos ne vaccine pas.

2.  Par suite de ses longs travaux sur la diphtérie, le Professeur Jules Tissot parvint à découvrir l’origine de la diphtérie venant d’une récolte d’orge, pendant la guerre, par temps pluvieux.

Orge non séchée, la farine obtenue fermentant se transformant en virus-aliment pouvant contaminer l’enfant si la bouillie d’orge n’était pas assez cuite. Dépôt de fausses membranes se greffant dans le tube digestif, les particules pouvant sous l’influence de l’humidité, se développer et étouffer l’enfant.

Constitution des organismes animaux et végétaux, causes des maladies qui les atteignent, 3 volumes, Paris, au Laboratoire annexe de physiologie générale, Édité en 1946 à Angers (Maine et Loire), Éditions de l’Ouest [Bibliothèque Nationale en dernier recours].

3. De fortes suspicions se portent sur le vaccin contre la tuberculose capable, après vaccination (chute des défenses immunitaires), de déplacer le terrain de l’individu (acide, oxydé) vers le terrain de la poliomyélite (tout aussi acide-oxydé), cousin de la tuberculose.

Travaux, du Professeur Louis-Claude Vincent, fort bien argumentés après relevés sur le sang, des coordonnées bio-électroniques, chiffrées donc irréfutables évidemment.

Son livre peut très bien être consulté à la Bibliothèque Nationale.

Plus de 80 livres écrits par des professionnels de la médecine, dénoncent la toxicité des vaccins, la fausseté des dogmes Pasteuriens.

Les médecins, entre autres : Tarte, Humphries, De Brouwer, Scohy, Elmiger, Vercoutère, Méric, les vétérinaires Quiquandon, Ancelet, l’agrégé Georget ont suffisamment prouvé la dangerosité des vaccins. La liste est loin d’être exhaustive évidemment.

Que l’on nous cite un seul livre de professionnels en faveur des vaccins !

Vous pouvez télécharger ce document au format PDF.

5 Comments

  1. Nous ne pourrons être qualifiés d’obscurantistes;les documents, les références livresques font foi. Il reste aux parents de faire valoir les preuves de ce génocide orchestré avec les documents du Professeur Fourtillan, d’Elke Arod nutridétoxicologue,du Pr Boyd Haley de Jacques Paltz biologiste et combien d’autres professionnels de santé. Donc aux parents conscients de porter plainte auprès des Tribunaux si, d’aventure, un Directeur de crèche, d’écoles refusaient les enfants dans leurs établissements. Que fait-on de la Loi Kouchner, des Arrêts de la Cour de Cassation de 1997,du Code Civil, de la Constitution de 1948, du Code Nuremberg? La force reste à notre raison et pugnacité à refuser l’empoisonnement. Procès, point final.

    • Merci monsieur.
      Je sais aujourd’hui que j ai fait ma part d être humain lorsque j étais directeur d écoles primaires en ne réclamant pas à mes parents d élèves, le carnet de vaccination à jour pour l inscription de leurs petits bouts de choux dans mes établissements. Et merci encore mon cher ami pour cette publication encore une fois de très bonne qualité.
      WWA1WAA

  2. Mon fils asthmatique ! avant les vaccins un bébé magnifique sans problème … et ce n’ était pas l’ époque des 11 vaccins !

Les commentaires sont fermés.