Agir en conscience !

Je suis heureux quand ma petite voix intérieure me dit : Il est temps d’écrire et de partager avec tes amis humains. Alors je charge une belle musique avec la bonne fréquence de relaxation.

Et nous voilà parti pour une belle tranche de vie, un instant de partage intense avec de parfaits inconnus que j’ai rencontré hier lors de ma mission professionnelle.

En fait tout en amusant, certains diront en travaillant, oui puisque pour moi le travail est un jeu, tu noues des contacts avec des individus de toutes sorte qui te renvoient l’image de la société à l’échelon local.

Certes c’est un jeu sérieux parce que j’attache beaucoup d’importance à la sécurité des êtres humains, ceux qui me connaissent au travail le savent bien. Je ne suis pas dans une relation client/fournisseur, mais plutôt dans une relation de conseil et de partage de connaissances acquises.

Quand tu es capable d’expliquer ta mission professionnelle et de répondre aux interrogations de ton interlocuteur, la confiance s’installe et le reste n’est qu’une question d’argent.

Donc mes rencontres d’hier étaient très intéressantes et j’ai pu visualiser toutes les différences en termes d’éveil de la population. N’ayant pas ma langue dans ma poche, j’arrive très rapidement à aborder les sujets d’actualité et cela me permet de constater qu’une frange de la population est bien consciente de ce qui se passe.

En revanche, ils ont du mal à agir, ils ne savent pas par où commencer pour se libérer progressivement de leurs chaînes solidement attachées. Parce que depuis notre enfance on nous dit ce qui est bon et ce qui est mal.

On nous conforme à ce système esclavagiste qui dit après ta naissance, tu dois grandir et te conformer aux conneries enseignées à l’éducation nationale, puis tu iras travailler pour nourrir les parasites et le système de santé, enfin tu devras mourir quand tu ne seras plus utile, on ne va quand même pas te payer ta retraite indéfiniment !

Voilà le programme de nos maîtres, je ne sais pas vous mais moi je n’arrive plus à obéir. L’autre pantin de sarkosy disait “l’être humain n’est pas une marchandise comme les autres”. Tout est résumé dans cette phrase, cela vous choque-t-il ? J’espère que oui ? Sinon vous êtes résolument perdus !

Alors les gens que j’ai rencontré hier, ils étaient formidables, ils représentaient toute la France mais localement. Je peux vous dire qu’ils m’ont conforté, s’il le fallait, dans ma volonté d’informer le plus grand nombre. Oui c’était une belle tranche de vie !

La libération de la planète terre est en cours et cela est déjà irréversible. Nous allons connaître de belles choses dans un très proche avenir. Durant l’intervalle, nous devons faire notre révolution de conscience pour profiter au mieux de ce qui arrive.

Ne suivez surtout pas ces 4 guignols et leurs complices qui ont ouvert une fondation et à part pomper du fric, celle-ci ne fera de vous qu’un mouton qui suit son berger. Ils vous vendent l’illusion d’un monde meilleur basé sur la justice afin de vous canaliser, une fois de plus.

Fabrice, je m’adresse à toi : Il serait temps, si tu le souhaites, de nous partager ton expérience avec au moins 3 de ces 4 guignols. Nos discussions me donnent l’envie de te donner la parole.

Alors mon ami, c’est à toi de décider. Il est temps, comme pour Jacques, que le fruit de tes recherches soit partagé.

Le slogan de mon site est : Se libérer de l’esclavage qui nous est imposé depuis notre naissance. Tout est dit !

Et surtout, prenez bien soin de vous !