Benjamin Fulford, le 8 juin 2020 – 4

Partie 4 – Il vous appartient de vous faire votre propre opinion sur cette actualité géopolitique décrite par Benjamin Fulford.

Énorme victoire pour l’humanité, la révolution 666, planifiée de longue date par la mafia Khazarienne, bat de l’aile

Une deuxième révolution américaine est nécessaire…

Vous noterez que dans cette publication du 8 juin de Benjamin Fulford, il n’est pas tendre avec Trump ! A-t-il des comptes à régler avec lui ? Espérons que dans les publications à venir, cela se calmera, sinon je ne prendrai plus la peine d’en parler !

Giuseppe

Continuons…

La réalité, M. Trump, c’est que la situation a dégénéré au point que 80% des Américains ont le sentiment que le pays échappe à tout contrôle, selon un sondage du Wall Street Journal/NBC News.

Parlant de réalité, les médecins commencent enfin à dire la vérité sur le soi-disant coronavirus.  Il est désormais clair que personne ne meurt de ce soi-disant virus.

Même des experts comme le président de l’autorité statistique britannique, Sir David Norgrove, affirment que les chiffres du gouvernement concernant les tests quotidiens de dépistage des coronavirus sont “loin d’être complets et compréhensibles”. Traduction : Ce sont des bêtises et du charabia.

Il a été porté à mon attention que Google a retiré de YouTube des messages (notamment certains de cet auteur), présentant des preuves que l’escroquerie au coronavirus est une opération psychologique.

Google affirme qu’il n’autorisera que les informations sur le coronavirus qui sont approuvées par le Centre de Contrôle des Maladies. Le CDC est une organisation criminelle.

Nous n’approfondirons pas ce sujet ici, mais si vous cherchez le terme “scandale du CDC”, vous trouverez plus de 5 millions de liens qui détaillent la longue histoire criminelle du CDC.

Le fait que Google se charge personnellement de les censurer les rend également pénalement responsables. 

Souvenez-vous, le Président Trump a signé un décret le 28 mai dernier qui rend Google légalement responsable de la censure et de la désinformation.

Depuis des années, Google a également permis un piratage systématique et généralisé du site de cet auteur.  Ils ont effectivement systématiquement et délibérément faussé les recherches sur le web concernant les journalistes indépendants, y compris cet écrivain.

Nous savons que le ministère de la justice et 50 procureurs généraux de l’État enquêtent sur Google. L’UE prend également des mesures. Margrethe Vestager, chef de la division anti-monopoles de l’UE, déclare :

La nécessité en Europe de renforcer les règles concernant les géants américains de l’internet est devenue “urgente”… Nous voulons la concurrence, mais nous voulons la démocratie, et nous rejetons les conséquences négatives du capitalisme non réglementé.

Si les autorités ne les traduisent pas en justice, la Société Dragon Blanc vont se lancer à la poursuite pour éliminer définitivement les dix principaux actionnaires et dirigeants, tant de Google que des autres monopoles de désinformation…


Dans la même série, article suivant

2 Comments

Les commentaires sont fermés.