Benjamin Fulford, le 11 juin 2020 – 1

Partie 1 – Les États-Unis en faillite et sans dirigeants, en proie au chaos et à la révolution

L’effondrement de la Corporation des États-Unis d’Amérique a dégénéré la semaine dernière en ce que les propagandistes Chinois ont comparé à la révolution culturelle à laquelle la Chine a été confrontée dans les années 60 et 70.

Le chaos devrait encore s’intensifier au cours des mois d’été jusqu’à ce qu’il y ait une véritable révolution et non pas le genre de révolution culturelle imaginée par l’élite.

La seule institution des États-Unis à maintenir son intégrité dans ces sombres circonstances, c’est l’armée qui se tient prête à faire en sorte que, dans ce chaos politique, la population en général ne souffre d’aucune effusion de sang ni d’aucune détresse.

Pendant ce temps, les négociations de haut niveau, qui se sont déroulées la semaine dernière entre les sociétés secrètes de l’Est et de l’Ouest, ont abouti à une impasse au fait que les dirigeants asiatiques aient exigé la soumission de l’Occident, ce qui n’arrivera jamais, selon des sources impliquées dans les négociations.

Cela signifie que le monde va traverser un été très dangereux et très brûlant sans autre pronostic clair que l’accélération du chaos, surtout à l’intérieur des États-Unis.  Il y aura également un danger croissant de guerre au moyen d’armes électromagnétiques et nucléaires.

Avant de revenir sur les négociations Est/Ouest, voyons ce qui se cache réellement derrière la révolution culturelle aux États-Unis. Voici ce que le journal de propagande du gouvernement communiste Chinois, le Global Times, avait à dire :

“Ni les manifestants, ni les Démocrates, n’ont trouvé de solutions pratiques pour résoudre les problèmes raciaux de longue date, mais ils attisent la fureur du peuple pour en tirer des avantages politiques… d’autres problèmes et conflits internes vont apparaître à l’avenir, et les troubles n’en sont qu’à leurs débuts”.

En fait, selon des sources Canadiennes de la Société Dragon Blanc, une grande partie des manifestations dites de Black Lives Matter et Antifa sont à sous-contrat par les communistes chinois via les Synagogues de Satan situés sur la côte ouest de l’Amérique du Nord.

C’est leur revanche pour donner suite aux attaques orchestrées à Hong Kong, confirment des sources des services de renseignement Chinois.

Ce que les propagandistes Chinois ne disent pas, cependant, c’est que la révolution culturelle Chinoise avait été lancée par des factions du gouvernement communiste Chinois qui voulaient détourner la colère populaire de leurs politiques économiques ratées et la diriger vers leurs ennemis politiques.

On peut en dire autant de la révolution culturelle se déroulant actuellement aux États-Unis. Les élites tentent de détourner la colère de la population loin des banquiers de Wall Street et des méga-corporations, en attisant les conflits raciaux et en essayant de retourner le peuple contre la police.

Si nous regardons sous la surface, nous trouvons la foule du Forum Économique Mondial de Davos à l’œuvre, utilisant son mécanisme séculaire de contrôle des foules “Ab Chao Ordo” (Ordre hors du chaos).


Dans la même série, article suivant

Remerciements aux traducteurs. Il vous appartient de vous faire votre propre opinion sur cette actualité géopolitique décrite par Benjamin Fulford.

2 Comments

  1. je sors le pop-corne le jus d’orange et je reste branchée l’espoir chevillé au corps entre deux séances de relaxation + jardinage …. aurais-je oublié quelque chose ?
    Rester concentrée sur ma zen attitude , maisje continue aussi mes recherches pour m’informer au mieux … bonne journaille à tous <3

Les commentaires sont fermés.