Benjamin Fulford, le 11 juin 2020 – 2

Partie 2 – Les États-Unis en faillite et sans dirigeants, en proie au chaos et à la révolution

Il ne peut y avoir d’erreur, la crise dite du coronavirus et l’effondrement économique qui en a résulté ont été provoqués par la foule de Davos. À présent, ils proposent des solutions à ce chaos qu’ils ont créé (en tandem avec les Chinois).

Selon les propos de Klaus Schwab, chef et fondateur du WEF (Forum Économique Mondial) de Davos, “Une grande remise en question est nécessaire pour façonner l’ère post-COVID-19, en donnant la priorité à la nécessité de redéfinir notre contrat social”.  Il va sans dire qu’ils tiennent à avoir la charge de cette redéfinition.

Heureusement, la semaine dernière, les Chapeaux Blancs dans l’armée des États-Unis et leurs patriarches de la famille Farnese, ont pris des mesures fermes en remettant fermement en question la décision du Président des États-Unis, Donald Trump, d’engager l’armée des États-Unis dans une guerre civile organisée par des agents Antifa et Black Lives Matter qui sont financés par des intérêts étrangers.

Au lieu de cela, ils ont pris des mesures discrètes pour éliminer les agents Khazariens qui tentaient d’orchestrer cette guerre civile.

Ces coups ont été rendus possibles par l’exécution du général Jésuite Adolfo Nicolas, selon des sources de la Franc-Maçonnerie P3.  “Ceci n’est pas une coïncidence car le 29 avril, Fra’ Della Torre/Chevaliers de Malta est également “décédé”, selon les sources.

Les structures de pouvoir du P3 et du Vatican sont importantes car toute structure de pouvoir occidentale en forme de pyramide, tout comme l’armée et les bureaucraties gouvernementales, est contrôlée par le P3.

C’est également le cas des associations médicales, dentaires, d’architectes, etc., qui impliquent des personnes qui ont des salaires élevés grâce à des “licences”.

Quoi qu’il en soit, à la suite de ces changements au sommet du Vatican, les Chapeaux Blancs militaires ont maintenant repris le contrôle dans la présidence de Trump.

C’est ce que l’on a pu constater dans le discours qu’ils ont préparé pour le Président Trump le 13 juin dernier devant la promotion de l’académie militaire de West Point, selon des sources de la NSA. Voici quelques faits marquants :

Aucune force maléfique sur Terre ne peut égaler la noble puissance et la juste gloire du guerrier Américain… réunis dans une mission commune pour protéger notre pays, défendre notre peuple et perpétuer les traditions de liberté, d’égalité et de sécurité pour lesquelles tant de personnes ont donné leur vie…

Vous incarnez le pouvoir de l’objectif national collectif de transcender toutes les différences et de réaliser une véritable unité…

L’armée américaine est la plus grande force de paix et de justice que le monde n’ait jamais connue. En ce moment, l’Amérique a besoin d’une classe de cadets qui vit selon votre devise :

“Avec une vision, nous ouvrons la voie”.


Dans la même série, article suivant

Il vous appartient de vous faire votre propre opinion sur cette actualité géopolitique décrite par Benjamin Fulford.