Appel au boycott du 10 août 2020

Le boycott est une arme de destruction massive pacifique qui est tellement plus efficace qu’une pétition ! Certains me diront que cela n’a rien à voir et je vous répondrais d’aller faire un tour en Grèce, pour rester poli !

C’est nous qui avons le pouvoir sur ce système basé sur le commerce, sommes-nous trop cons pour ne pas comprendre ? J’espère que non ? A vous de vous positionner par rapport à cette affirmation !

Le boycott est simple à réaliser et il obligera le produit et le fabricant à changer sa communication et à devoir démontrer la fiabilité de son produit.

Nous avons bien des associations de consommateurs mais leur démarche à peu d’impact face aux multinationales !

Prenons l’exemple des cellules embryonnaires humaines du rein 293 (HEK293) que l’on retrouve comme exhausteur de goût additif dans les boissons sucrées mondialement connues, vous savez celles qui sont capables de détruire un bout de viande ou de nettoyer un moteur. Si vous n’avez pas compris, n’attendez-pas de moi que je vous cite les noms !

Le pire c’est que pour certains de ces fabricants, ils arrivent maintenant à cacher de leur étiquettes cet additif, pour mieux vous tromper. Oui je répète des cellules embryonnaires humaines ! Je vous invite à lire cet article de Rusty James et à faire vos propres recherches.

C’est exactement la même chose dans nos “fast food” en France, quelle honte, manger de l’humain pour nous rendre cannibales ! Alors pour démystifier cela, il n’y a qu’une seule solution : BOYCOTTER !!!

Parce que c’est nous qui avons leur destin macabre entre nos mains. Si nous ne consommons plus leur produit de merde, ils seront obligés de s’expliquer, de se justifier !

Il y a-t-il de vrais laboratoires indépendants en France dotés de spectromètres de masse qui ont le courage de nous informer sincèrement et en toute objectivité ? Je pense que oui, mais ils ont peur et sont menacés !

Voici une très brève introduction à cette technologie : La spectrométrie de masse joue aujourd’hui un rôle important dans les études de pollution de l’environnement et de dopage grâce à sa sensibilité, sa sélectivité et sa possibilité de faire des analyses quantitatives rapides.

Il existe d’autres technologies qui peuvent facilement nous démontrer cette arnaque mais la pédagogie commence par le consommateur qui se doit de comprendre ce qu’il mange sous peine de se rendre complice des fabricants.

Alors le premier boycott commence par la publicité dont vous êtes pour la plupart des victimes consentantes. Puis vient le tour de la lecture des étiquettes du produit que vous allez consommer, là aussi on vous masque la réalité ! Enfin vient le tour de la prise de conscience : Si on vous vante les qualités d’un produit c’est que c’est de la merde emballée !

J’ai bien conscience de survoler le sujet mais l’idée principale de cette publication c’est que vous devez exercer votre libre arbitre dans toutes les situations.

Sachez que c’est une des trois principales lois naturelles.

Cherchez les deux autres et surtout prenez bien soin de vous !

3 Comments

  1. Pepsi, Neslé, Kraft et j’en passe.
    Sans parler de l’arsrnic et du mercure dans les boîtes de thon, trouvés suite à une étude sur toutes les marques connues. Celle qui s’en sort le mieux et celle de Leader Price.
    On nous empoisonne à petit feu.
    Boycottez toutes les grandes marques

  2. C’est fait depuis que j’ai été consciente que le placenta était déjà utilisé…
    Bien avec vous pour cet actuel Boycott.

Les commentaires sont fermés.