Les racines du mal !

Il est plus que temps pour moi de vous partager cette création originale qui parle de notre humanité, de l’apocalypse qui s’en vient à grands pas, et du mal qui nous ronge depuis longtemps.

Il n’est pas question de vous faire peur, la peur vous l’avez déjà ! D’ailleurs vous la propagez sans arrêt dans les réseaux sociaux, à travers des vidéos ou plus simplement par des écrits. Je ne parle pas de la peur physique, certains d’entre vous sauront la gérer. Non, je parle de cette peur psychologique qui vous empêche de voir la réalité en face et d’aller jusqu’aux racines du mal !

Quelles sont ces racines du mal ? Cela commence avant même votre naissance, quand vous faites le choix de vous réincarner dans le corps de vos parents. Certes le papa fait le minimum à la différence de la maman, et pourtant ils vous aiment tous les deux, à ne pas en douter.

Hélas, les parents ne savent pas ou trop rarement qu’ils sont divins, des parcelles de Dieu. Vous pouvez le comprendre plus facilement quand vous élevez votre conscience, on dit plus communément : votre spiritualité.

La naissance arrive est c’est déjà le début des ennuis. Les sachants font allonger les mamans sur un lit pour l’accouchement alors que ce n’est pas la position naturelle pour cet évènement. D’où toutes ces souffrances inutiles pour la maman. Tout le travail de création de cette nouvelle vie terrestre va être compromis dans un instant, au moment même où le bébé va apparaître.

L’enfant sort du corps de sa mère à l’aide de la sage-femme, et très vite, beaucoup trop vite le lien précieux avec le placenta est coupé en sectionnant le cordon ombilical. On propose au papa de couper rapidement ce précieux cordon, il croit bien faire. Je vous invite à lire un précédent article sur la naissance de l’enfant.

Hélas, 3 fois hélas, le mal prendre sa source à ce moment-là. L’enfant doit rester relié une heure environ au placenta pour finir le travail et transmettre le sang et la nourriture dont il a besoin et commencer à respirer tranquillement. Priver l’enfant de ce moment-là, c’est criminel ! Où vont le cordon et le placenta, posez-vous la question ?

La marque de la bête va être apposée par la maternité sur l’enfant, puis va venir le moment où la marchandise va être déclarée à l’officier de l’état civil avec la complicité involontaire des parents. Pauvres de nous, si nous avions su ?

Nous venons de lui donner cette dualité qui est la fiction juridique, le bout de papier, à l’être humain fait de chair d’os et de sang. Nous venons de permettre à ces entités malsaines de lui attribuer un numéro de compte en banque dénommé : numéro de sécurité sociale.

Nous venons de le mettre en esclavage à la dette dès sa naissance, nous venons de faire de lui une marchandise, mais comme disait “Sarkozette”, une marchandise pas comme les autres. Ils vont pouvoir nous faire les pires saloperies et nous allons consentir comme de bons moutons bien dociles, je veux parler de la fraude du nom légal.

J’ai beaucoup écrit à ce sujet dans mon site, je vous laisse chercher et faire aussi de votre côté vos propres recherches.

Donc les racines du mal sont enfin décrites, à vous maintenant de commencer à comprendre que vous êtes des êtres divins, que votre expérience dans ces dimensions ne peut être que relier à l’amour inconditionnel.

Les grands changements sont en cours, plus rien ne pourra les arrêter et nous allons enfin pouvoir nous libérer de notre esclavage qui nous est imposé depuis notre naissance. C’est le slogan de mon site !

Et surtout, chers amis, prenez bien soin de vous.