Kla.TV : Que dissimulent les mesures anti-coronavirus contradictoires ?

Depuis l’apparition des infections à Covid-19, les politiciens et les experts se contredisent constamment. En ce qui concerne les masques de protection, le conseiller médical du gouvernement allemand, Christian Drosten, a déclaré en janvier 2020 que le virus ne pouvait pas être arrêté par ce moyen.

Aussi Lars Schaade, le vice-président de l’Institut Robert Koch (RKI), a-t-il rejeté en février le port des masques de protection dans la vie quotidienne parce qu’ils étaient inutiles. Néanmoins, à la fin du mois d’avril, les masques obligatoires ont été introduits dans tout le pays dans les magasins et dans les transports publics, bien qu’à ce moment-là, les chiffres de l’infection aient déjà baissé.

L’organisation mondiale de la santé avait initialement critiqué le port du masque : S’il est appliqué de manière inappropriée, le masque peut même devenir dangereux. Récemment, l’OMS a révoqué ses directives sur l’utilisation des masques de protection et conseille désormais également d’en porter.

Il existe des contradictions similaires en ce qui concerne la propagation – c’est-à-dire l’indicateur de la fréquence de l’infection – et les diverses mesures de restriction dans les différents États fédéraux. Parallèlement à ces contradictions et à ces mesures illogiques, on observe une censure massive sans précédent sur YouTube et d’autres sites d’investigation.

En particulier, sont simplement supprimées les vidéos avec des voix d’experts critiques sur la signification et le contexte du scénario du coronavirus, sur les milliards de bénéfices pharmaceutiques des vaccins contre les coronavirus – malgré les risques pour la santé – et sur le lien entre les rayonnements 5G et la gravité des maladies causées par les coronavirus.

Est-ce qu’on fait disparaitre des informations importantes qui montrent que le but de toutes ces « mesures de protection » n’est apparemment pas la sécurité et la santé de la population mondiale ?

Un auteur inconnu résume ainsi tout le malaise de la population : « Ce n’est que lorsque le dernier salon de coiffure et la dernière petite entreprise seront en faillite, que lorsque le dernier élève aura perdu son avenir, et que le dernier enfant de maternelle aura peur de la proximité, lorsque nous aurons tous oublié comment se présente un sourire, alors seulement nous nous rendrons compte que le coronavirus n’est pas notre plus gros problème dans le monde. »



Kla.tv est un média indispensable de nos jours pour diffuser de réelles informations. Je vous invite à partager leur travail.