La porte multidimensionnelle – 2

Partie 2 – Disclosure News : Si le chakra est endommagé ou bloqué, nous devenons incertains et douloureux. Le chakra de la racine fermé ne laisse pas l’énergie passer dans notre corps et le verrouille énergiquement.

Les conséquences sont une nutrition malsaine, c.-à-d. excès de poids. Propension aux achats compulsifs. Proximité dans le sexe. Jusqu’à rejet complet ou frigidité. La carence énergétique entraîne des problèmes de santé, en particulier des troubles musculosquelettiques.

Aux maladies associées au sang, avec un manque d’immunité. Nous ressentons constamment de l’insatisfaction psychologique, ce qui ne nous permet pas de nous sentir heureux.

Le corps éthérique appartient au monde des atomes et des électrons. C’est une copie exacte d’un corps physique, seulement 6-12 cm plus grand et pèse environ neuf grammes. Par conséquent, après un arrêt cardiaque, le corps physique devient plus léger. Les corps éthériques, astraux et mentaux quittent le physique par le haut de la tête et restent sur le Plan éthérique pendant trois jours.

Un fil « argenté » déchiré mais immobile nous permet de ressentir tout ce qui arrive au corps physique. Si elle est endommagée, embaumée ou incinérée avant trois jours, nous ressentons une vraie douleur.

Le but de notre séjour sur ce Plan dans le corps éthérique est le suivant. Pendant que nous sommes ici, il est possible en tant que spectateur d’un film tridimensionnel de voir dans les moindres détails d’une image de la vie vécue. Du moment où nous mourons au moment où nous naissons dans un mode accéléré.

Ces images sont perçues sans inquiétude. Ce qui est vu s’installe dans le noyau d’information de l’âme, qui se déplace ensuite vers d’autres corps et leurs espaces correspondants. Tout cela est nécessaire pour que l’expérience pour laquelle nous avons vécu cette vie ne soit pas perdue. Après tout, c’est le but principal de notre incarnation sur Terre.

Le troisième jour après la mort, le fil qui relie le corps physique, éthérique et astral est finalement déchiré. Le corps éthérique reste proche du corps physique à une distance d’environ deux mètres.

Au neuvième jour, elle se décompose complètement, devenant de la nourriture pour les êtres du Plan éthérique, et cesse d’exister. Dans les cimetières, dans les endroits de sépulture récente, au crépuscule, on peut observer une faible lueur phosphorescente. C’est un corps éthérique en décomposition…

Dans la même série, article suivant


Source – Document traduit par un traducteur en ligne – Mise en page, adapté et corrigé par moi.