La porte multidimensionnelle – 5

Partie 5 – Disclosure News : Leurs objectifs de vie sont simples et clairs pour beaucoup de gens : créer une famille, élever des enfants, acheter une maison, une voiture et bien s’habiller. Pour ne pas être pire que les autres…

Troisième chakra
(Manipura)

Leurs objectifs de vie sont simples et clairs pour beaucoup de gens : créer une famille, élever des enfants, acheter une maison, une voiture et bien s’habiller. Pour ne pas être pire que les autres.

Ils regardent souvent avec arrogance ceux qui ne suivent pas leur mode de vie. Mais derrière le masque de l’arrogance se trouve l’incertitude et la peur panique du changement. C’est plus facile pour eux de mourir que de changer.

Leurs âmes, après la mort, sont prises sur la couche intermédiaire, grise et triste dans les sentiments. Ici commence l’agonie de la monotonie. Leur mode de vie habituel est complètement dispersé.

Les objectifs auxquels ils sont habitués sur Terre sont absents ici. Il n’est pas nécessaire de soutenir une famille, d’aller travailler parce qu’il n’y a pas d’argent et pas besoin. Il n’y a pas besoin de prendre soin de la maison, jardin, courir autour du shopping. Il n’y a rien à occuper leurs sentiments et désirs habituels.

Le désespoir, la tristesse et la monotonie sont tout ce qui les entoure. Cette torture dure sans fin jusqu’à ce que l’âme change tellement que dans la prochaine incarnation, elle les pousse à se connaître et à connaître leur développement spirituel.

Les athées et les matérialistes qui n’attendaient rien après la mort et leur conscience seront détruites, découvrent soudain qu’ils continuent à l’être. L’espoir que tout est sur le point de finir n’aide pas.

S’il n’y a pas de compréhension de la cause de la souffrance, les âmes ne s’élèvent pas dans les couches de l’astral supérieur. Quand le temps du séjour dans la couche intermédiaire se termine, on leur donne un nouveau destin sur Terre. Ils naissent dans des conditions plus lourdes, plus malades ou plus laides.

Les athées de la nouvelle vie pénètrent souvent dans le corps des animaux de compagnie, car en raison de leur dureté, ils ont une connexion rompue entre l’esprit et l’âme. La souffrance, reçue dans cet état, les pousse au développement spirituel, à la compréhension du Divin…

Dans la même série, article suivant


Source – Document traduit par un traducteur en ligne – Mise en page, adapté et corrigé par moi.