Kla.TV – Cui bono : à qui profite la voiture électrique tant vantée ?

La voiture électrique tant vantée n’est pas à la hauteur des campagnes publicitaires. Parce que ceux qui font vraiment des profits financiers ne sont pas les conducteurs, mais des personnes tout à fait différentes…

Voici le texte de cette vidéo :

Contrairement à ce que disent les campagnes publicitaires à gros budget de l’industrie et les dogmes de l’idéologie verte que prône la politique, la voiture électrique ne profite ni à la réduction du CO2, ni à l’environnement, et certainement pas aux consommateurs, c’est-à-dire aux automobilistes normaux ! Nous l’avons déjà démontré dans différentes émissions. Ceux qui font des profits financiers avec la voiture électrique sont :

• L’économie de l’électricité, car la demande plus élevée d’électricité entraîne une hausse des prix de l’électricité pour l’ensemble du parc de centrales électriques, en raison de l’effet du « merit order ». Cela signifie que lorsque la demande d’électricité augmente, les centrales électriques les plus coûteuses sont connectées en dernier au réseau et pèsent sur le prix global.

• Les constructeurs mondiaux de centrales tels Siemens, ABB, General Electric, etc. car ils réalisent des bénéfices élevés grâce à la construction de centrales et de lignes électriques supplémentaires.

• L’industrie automobile car le prix élevé des voitures électriques produit une augmentation des ventes et des profits.

• L’État car les prix plus élevés génèrent plus de taxes. La voiture électrique a une autonomie beaucoup plus réduite que la voiture jusqu’ici si pratique. En raison de cette situation et des possibilités croissantes de surveillance et de restriction, en particulier pour la conduite « autonome », les citoyens perdent une grande partie de leurs possibilités de mobilité et d’autarcie. Ce sont les architectes des structures du pouvoir qui sont les grands gagnants. Mais le citoyen le perçoit-il déjà ?

Et se sent-il responsable de mettre un terme à cela ? Car, comme l’a si bien dit le journaliste et écrivain allemand Kurt Tucholsky, il y a près de 100 ans : « Rien n’est plus difficile et rien ne demande plus de caractère que d’être en opposition ouverte avec son temps et de dire haut et fort : Non. »


Et voici la vidéo :


Kla.tv est un média indispensable de nos jours pour diffuser de réelles informations. Je vous invite à partager leur travail.