Jacques Daudon : Prenons le taureau par les cornes !

Voici le texte associé à la vidéo de Jacques du 25 octobre 2020 : Contagion humaine ? Contaminations diversifiées, oui ! Sous l’égide du bon sens. Un esprit observateur est supérieur à tout prétendu savant. Voyons jusqu’à quel point l’on se moque de nous.

Il faut partir du principe que par faute de défenses immunitaires, initiées par une nourriture saine (vitamines, oligoéléments, acides aminés) nous serons condamnés à la maladie et à la dégénérescence, d’autant que des pseudo-scientifiques nous pousseront à une prétendue protection chimique inefficace, voire mortifère.

La contagion n’est qu’une illusion, un mythe Pasteurien erroné largement battu en brèche par les exemples ci-contre. Défenses immunitaires accrues, pandémie vaincue.

Nos médecins ne savent plus à quel saint se vouer. Beaucoup de petites et moyennes entreprises, restaurateurs, paysans, artisans, commerçants, responsables d’associations trompés sont incapables de maîtriser la situation économique et sanitaire dans laquelle les pouvoirs publics les ont plongés.

Ces derniers d’ailleurs sentent que toutes leurs parades ne servent à rien. Progression ou pas de la pandémie, personne ne voit la fin de cet épisode lourd de conséquences mortifères (masque, couvre-feu, confinement). Rendons-nous à l’évidence, erreur n’est point compte. Nous pensons avoir clarifié le problème : A vous de juger !

Lorsqu’avec juste raison, Louis-Claude Vincent par la bio-électronique, science chiffrée, démontrait que la lèpre ne se produisait pas par contagion, mais par contamination d’un groupe de personnes s’abreuvant toutes aux mêmes eaux suroxydées par le soleil, l’eau était bien le facteur déclenchant atteignant tout une communauté.

Lorsque Jules Tissot, Nikanoroff, Marinesco, démontraient lors de diverses épidémies de peste, suette miliaire, choléra que la contagion humaine était quasiment nulle, pourquoi, depuis, n’a-t-on pas retenu les conclusions de ces chercheurs éclairés et honnêtes ?

Ils s’étaient rendu compte que la cause des épidémies venait bien de la dégringolade de nos défenses immunitaires par des aliments fermentés donc toxiques ?

Venons-en en des temps bien plus proches :
Le laboratoire indépendant du Dr en chimie organique B. Tailliez “Analytica” à Cuers dans le Var, démontre irréfutablement, grâce à leurs outils d’investigations (chromatographie et spectrométrie, les pollutions diversifiées et mortifères sur l’ensemble du territoire Français. Notre air, nos sols, nos plantes, nos arbres, sont pollués par les industriels et les chemtrails.

Nous respirons, buvons, mangeons et nous soignons chimique ; plus de défenses immunitaires, et sommes presque tous atteints dès 50 ans de maladies de dégénérescence. Impossible de joindre B. Tailliez.


Les virus ne sont pas responsables de la dernière pandémie ! Par Florian Gouttière 14 mai 2020 – CheckNews.fr – Libération

Sur une publication Facebook, attribuée au professeur Jacques Theron neuroradiologue au CHU devCaen. Selon ce texte, grâce à 50 autopsies effectuées à Bergame et à Milan sur des patients décédés du Covid-19, il a été démontré que [le Covid-19] n’est pas une pneumonie [mais] une coagulation intravasculaire disséminée ; présence de caillots de sang, (thrombose).

La façon de le combattre s’effectue avec des antibiotiques, des antiviraux, des anti-inflammatoires et des anticoagulants. Soigner certes, mais avant tout neutraliser les causes, c’est-à-dire bloquer la 4G+, 5G, 6G et les vaccins.

Cette coagulation étrange en premier lieu, est démystifiée par cette vidéo.

En outre, nous croyons savoir qu’une bonne partie des populations atteintes au début de l’année 2020, auraient été vaccinées d’abondance pour contrer la transmission de maladies importées par des migrants.

Pour terminer, nous sommes plus de 5 millions de personnes, grâce au Professeur JB Fourtillan que non seulement on nous incite à la vaccination contre la grippe, mais que les adjuvants contenus dans les vaccins sont mortifères et que tout vaccin contenant, au moins de l’aluminium, est interdit par l’OMS depuis 1996. Intervention du Pr Fourtillan et Dr Shaller sur Jasper Mader tout dernièrement au sujet des vaccins.

Enfin, il est bien prouvé que toute vaccination diminue notablement les défenses immunitaires du corps, augmentant les risques d’introduire des antigènes, créant ainsi des maladies auto-immunes dont la fréquence ne cesse d’augmenter. Quel avantage de protéger des enfants de maladies bénignes, s’ils doivent souffrir d’un diabète insulinodépendant ?

Et l’on resterait étonné que les mesures gouvernementales soient inefficaces, radicalement inopérantes, visant à détruire tous les corps de la société ?

S’il vous faut de meilleures explications adressez-vous au Bon Dieu.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.