Flux en direct du 1er décembre 2020 !

États-Unis : Le ministère américain de la justice a élargi les règles régissant les exécutions afin de permettre une plus large gamme de méthodes, y compris les pelotons d’exécution et l’électrocution.

La règle modifiée a été inscrite au registre fédéral vendredi, permettant au gouvernement une “plus grande flexibilité” pour exécuter la peine capitale en utilisant toute méthode “prescrite par la loi de l’État dans lequel [une] peine a été imposée”.

Alors que l’injection létale reste le moyen d’exécution le plus courant – et précédemment le seul autorisé par la réglementation fédérale – la nouvelle règle permettra aux États qui autorisent d’autres méthodes, y compris la mort par électrocution, l’azote gazeux, la pendaison ou le peloton d’exécution.


Australie : L’augmentation du nombre de femmes chez qui on diagnostique une dépression est en partie à l’origine d’une hausse significative des prescriptions de l’antidépresseur sertraline – vendu sous la marque Zoloft – qui figure sur la liste des médicaments les plus couramment prescrits en Australie.

La directrice du centre de recherche en psychiatrie Monash Alfred, le professeur Jayashri Kulkarni, a déclaré qu’elle craignait que les gens se fassent prescrire la sertraline trop facilement, sans assister également à des séances de psychologie.

Les médicaments seuls ne sont souvent pas suffisants pour traiter de manière fiable la dépression à long terme, a-t-elle déclaré.


Amazon – Pinkerton : Des dizaines de documents ayant fait l’objet d’une fuite du centre des opérations de sécurité mondiale d’Amazon révèlent la dépendance de la société envers les agents de Pinkerton pour l’espionnage des travailleurs des entrepôts et la surveillance étendue des syndicats, des militants environnementaux et d’autres mouvements sociaux.

Les documents montrent que les analystes d’Amazon surveillent de près l’activité syndicale de leurs travailleurs dans toute l’Europe, ainsi que les groupes environnementalistes et de justice sociale sur Facebook et Instagram.

Ils indiquent également, et un porte-parole d’Amazon l’a confirmé, qu’Amazon a engagé des agents de Pinkerton pour recueillir des renseignements sur les travailleurs des entrepôts.


Facebook : Facebook vient d’apprendre que son algorithme de censure super-duper interdisait également les publicités de certaines entreprises en difficulté, les prenant pour des discours de haine.

Ruth Harrigan, qui fait de la publicité sur Facebook pour vendre ses produits à base de miel et de cire d’abeille, a déclaré à Bloomberg qu’elle pensait avoir manqué un revenu estimé à 5 000 dollars après que Facebook ait interdit par erreur ses publicités juste avant le “Black Friday”.


Je vous invite à vous abonner à ma chaîne Odysee et au fil d’actualités de mon canal Telegram.