3 Comments

  1. Soutien indéfectible à Eve Engerer. Moi-même, AESH dans un collège depuis des années, et aimant profondément mon métier auprès d’élèves handicapés, j’ai pris congé de l’Education Nationale, ne pouvant absolument pas cautionner le masque obligatoire. Je n’ai plus de salaire, mais un mari formidable. Je me suis éloignée de nombreuses connaissances, et suis réellement choquée de constater la soumission de beaucoup. L’aspect très positif de cette période est la mise en lumière de merveilleux humains. Je sais que bientôt, nous serons réunis pour de superbes projets.

Les commentaires sont fermés.