Conseil Arcturien : C’est ce dont le monde a besoin !

Vous vous battez depuis un certain temps déjà dans vos relations avec les autres.

Le Conseil Arcturien de la 9D canalisé par Daniel Scranton : Salutations !
Nous sommes le Conseil Arcturien . Nous sommes heureux de communiquer avec vous tous :

Nous avons vu comment cela s’est passé dans votre société, au point que les gens s’identifient davantage à quelque chose de très temporaire à leur sujet, plutôt que de s’identifier à la vérité de ce qu’ils sont en tant qu’êtres infinis et éternels d’amour et de lumière.

Il est facile de comprendre pourquoi une personne s’identifie de façon très limitée, parce qu’elle est née dans une société qui veut mettre les gens dans des petites boîtes bien rangées. C’est l’approche mentale de la relation avec les autres.

L’esprit aime donc être capable de prévoir ce que vous allez recevoir, ce qui vous permet, en tant qu’être égoïste, de vous sentir plus en sécurité. C’est pourquoi ces boîtes sont si confortables.

Parce que si vous regardez une personne et que vous avez des attentes basées sur sa race, son sexe, sa sexualité, sa nationalité, son affiliation politique, et toute autre des façons très temporaires dont vous vous connaissez, alors l’ego peut se sentir plus en sécurité en raison des conclusions auxquelles l’esprit est parvenu à propos de l’individu, en se basant sur ces aspects très superficiels du moi.

Ainsi, ce qui se cache derrière tout cela, c’est la peur, et tant que les gens ne reconnaîtront pas qu’il y a une émotion très négative qui doit être traitée, discutée, ressentie, exprimée et traitée, vous n’irez pas très loin. Vous n’allez pas faire les progrès que vous voulez faire dans vos relations avec les autres en pointant simplement du doigt, en dénonçant le comportement de quelqu’un.

Au contraire, en tant que société, vous devez tous chercher ce qui se cache sous le comportement ou le discours de haine. Vous devez comprendre que les gens viennent d’un endroit vulnérable lorsqu’ils se gonflent la poitrine, font des signes et chantent des choses. Ils ne veulent pas que vous sachiez à quel point ils sont effrayés.

Et, bien sûr, en diffamant un groupe entier de personnes, en créant un ennemi commun, il y a beaucoup à gagner pour ceux qui sont au pouvoir ou pour ceux qui cherchent à avoir le pouvoir. La meilleure chose que vous puissiez faire pour le reste de l’humanité pour vous aider à passer au niveau suivant de l’évolution de votre conscience serait de parler de vos sentiments. Soyez honnête.

Dites à la personne assise à côté de vous ou en face de vous ce que vous ressentez. Si vous le possédez et que vous êtes prêt à en discuter et à en expliquer l’origine, vous pourrez alors vous unir en sachant que tous les humains sont des êtres de sentiments. C’est ce qui fait de vous un être humain, et vous pouvez vous unir en sachant que vous ressentez tous les mêmes émotions.

C’est ce qui fera tomber les barrières, les murs qui sont placés dans ces boîtes pour séparer les gens. Ce dont le monde a besoin plus que tout, c’est que les personnes sensibles de la population soient prêtes à exprimer cette sensibilité, à être vulnérables et à partager ce que vous ressentez sur le moment.

Nous sommes le Conseil Arcturien et nous avons apprécié la connexion avec vous.


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

1 Comment

  1. Je vois çà comme l’hiver. Les gens sont frileux et se réfugient dans leur confort. Avec les gens, c’est pareil, ils ont peur d’affronter les gens qu’ils ne connaissent pas. Ils sont frileux ! Il y a tant de façons d’aborder les personnes qui sont à l’extérieur. Je dois dire que j’ai l’art de me faire des amis, pas proche, mais des gens qui me diraient bonjour dans la rue sans à priori ! Je vois dans le comportement des gens s’ils sont réceptifs ou pas. J’observe leur façon d’être. Leur regard en dit long ! Les énergies qu’elles dégagent aussi ! J’ai l’impression, parfois, d’avoir quelque chose en plus que les autres n’ont pas. Beaucoup d’empathie. C’est peut-être du fait que je ne suis pas née le cul dans le beurre, comme on dit ! Seule fille sur 11 garçons. J’ai eu beaucoup de temps pour apprendre ce que la vie attendait de moi. Et de nature curieuse, j’ai appris énormément. Merci à vous et bonne lecture <3

Les commentaires sont fermés.