Cogiito.com : Les autorités sanitaires américaines accusent AstraZeneca d’avoir présenté des données d’efficacité erronées

Un comité d’examen des essais indépendant affirme qu’AstraZeenca pourrait avoir inclus des informations périmées sur les résultats de ses essais cliniques dans un communiqué de presse.

Dans une déclaration « très inhabituelle », une agence sanitaire américaine a déclaré mardi qu’AstraZeneca pourrait avoir inclus des « informations obsolètes » dans les résultats de ses essais cliniques, ce qui pourrait avoir conduit le fabricant de vaccins à fournir au public une vision incomplète de ses données d’efficacité.

La déclaration de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) est intervenue moins d’un jour après que la société pharmaceutique a déclaré que son vaccin était efficace à 79 % contre le COVID et à 100 % contre les maladies graves ou critiques et les hospitalisations.

« Nous demandons instamment à la société de collaborer avec le Conseil de surveillance des données et de la sécurité (DSMB) pour examiner les données d’efficacité et veiller à ce que les données d’efficacité les plus précises et les plus récentes soient rendues publiques le plus rapidement possible », a déclaré le NIAID.

AstraZeneca a immédiatement répondu que les chiffres publiés lundi étaient basés sur une « analyse intérimaire pré-spécifiée avec une date limite de données » fixée au 17 février. La société a promis de « s’engager immédiatement avec le DSMB pour partager leur analyse primaire avec les données d’efficacité les plus récentes » et de publier les résultats de l’analyse primaire dans les 48 heures.

Selon CNN, le DSMB est un groupe d’experts indépendants qui examine les données des essais avant les entreprises pharmaceutiques, les médecins chargés des essais ou même la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. Il a le pouvoir d’informer une entreprise des résultats provisoires positifs ou d’interrompre un essai pour des raisons de sécurité, ce qui est arrivé à AstraZeneca en septembre dernier après qu’un participant à l’étude ait développé des symptômes neurologiques…

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR