📰 Cogiito.com : L’ex vice-président de Pfizer à l’AFLDS : Il est tout à fait possible que ces vaccins soient utilisés pour une dépopulation à grande échelle !

Extrait : ’ancien vice-président de Pfizer à l’AFLDS déclarait : « Il est tout à fait possible que ce vaccin soit utilisé pour une dépopulation à grande échelle », par Mordechai Sones.

America’s Frontline Doctors (AFLDS) s’est entretenu avec l’ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, le Dr Mike Yeadon, pour connaître son point de vue sur le vaccin COVID-19, l’hydroxychloroquine et l’ivermectine, les autorités réglementaires, etc.

D’emblée, le Dr Yeadon a déclaré :

« Je suis bien conscient des crimes contre l’humanitĂ© perpĂ©trĂ©s contre une grande partie de la population mondiale… Je ressens une grande peur, mais je ne suis pas dissuadĂ© de donner un tĂ©moignage d’expert Ă  de multiples groupes d’avocats compĂ©tents comme Rocco Galati au Canada et Reiner Fuellmich en Allemagne.

« Je n’ai absolument aucun doute sur le fait que nous sommes en prĂ©sence de produits malĂ©fiques T DANGEREUX.

(ce n’est pas une déclaration que j’ai déjà faite en 40 ans de carrière de chercheur).

Au Royaume-Uni, il est tout Ă  fait clair que les autoritĂ©s sont dĂ©terminĂ©es Ă  administrer des « vaccins Â» au plus grand nombre possible de personnes. C’est de la folie, car mĂŞme si ces agents Ă©taient lĂ©gitimes, la protection n’est nĂ©cessaire que pour les personnes prĂ©sentant un risque particulièrement Ă©levĂ© de mourir du virus.

Chez ces personnes, on pourrait mĂŞme argumenter que les risques valent la peine d’être supportĂ©s…

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Je vous invite :
à vous abonner à ma chaîne Odysee,
à visualiser mon album de vidéos sur VK,
et Ă  vous abonner Ă  mon canal Telegram.