📰 Cogiito.com : Le parlement allemand fait avancer la marque de la bête en ratifiant l’Agenda ID2020 !

Extrait : Le 29 janvier, le parlement allemand (Bundestag) a ratifié l’Agenda ID2020, un programme de collecte centralisée de données qui sera utilisé pour déployer la marque finale de la bête et asservir l’humanité à jamais.

Bien qu’il doit encore être approuvé par le Conseil fédéral allemand, les rapports indiquent que l’Agenda ID2020 ne rencontrera qu’une résistance minime à partir de maintenant et qu’il sera finalement adopté.

Dans le cadre de ce programme, les données privées de tous les Allemands, et éventuellement de tous les humains, seront mises à la disposition de toutes les agences gouvernementales, de tous les services de police et de toutes les entreprises du secteur privé qui le souhaitent.

« Il couvre tout ce que l’on sait d’un citoyen individuel, actuellement jusqu’à 200 points d’information et peut-ĂŞtre plus au fur et Ă  mesure que le temps passe, de votre compte bancaire Ă  vos habitudes d’achat, vos dossiers de santĂ© (carnets de vaccination, bien sĂ»r), vos inclinaisons politiques, et probablement mĂŞme vos frĂ©quentations et autres entrĂ©es dans votre sphère privĂ©e Â», Ă©crit Peter Koenig pour Global Research (Canada).

Conçu par nul autre que Bill Gates, l’Agenda ID2020 fait partie d’un plus vaste « paquet de vaccination Â» parrainĂ© et soutenu par

  • la Fondation Rockefeller,
  • Accenture,
  • le Forum Ă©conomique mondial (WEF)
  • l’Alliance mondiale pour les vaccins
  • la vaccination (GAVI), dĂ©sormais appelĂ©e l’Alliance du vaccin.

Bill Gates a jouĂ© un rĂ´le important dans la mise au point des « vaccins Â» de la marque de la bĂŞte destinĂ©s au contrĂ´le de la planète

La Vaccine Alliance, dont le siège est situĂ© Ă  Genève, en Suisse, un lieu largement reconnu pour les activitĂ©s de l’État profond, est une autre crĂ©ation de Bill et Melinda Gates. Elle est situĂ©e juste Ă  cĂ´tĂ© du siège de l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) et est considĂ©rĂ©e comme un partenariat public-privĂ© –  » la partie publique Ă©tant l’OMS, plus un certain nombre de pays en dĂ©veloppement , note Koenig…

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR