Cogiito.com : LE DÉCRET DU 28 MARS : UN PAS DE PLUS VERS L’INCOHÉRENCE !

Extrait : Par le Docteur Jean-Jacques Charbonier, Médecin Anesthésiste Réanimateur. Alors que bon nombre de médecins attendent avec la plus grande impatience un décret autorisant la prescription d’Hydroxychloroquine et d’Azithromycine, le décret gouvernemental du 28 mars 2021 encourage la prescription de Rivotril pour accélérer les fins de vie.

La preuve que les grands merdias de ce pays sont sous l’emprise des diktats du gouvernement : personne ne parle de ce décret !

Selon ce décret, ce produit pourra être prescrit par n’importe quel médecin en précisant sur l’ordonnance : « Hors AMM Covid 19 ».

Il ne s’agit rien d’autre que d’une euthanasie active car donner ce médicament à une personne en détresse respiratoire ne peut qu’entraîner sa mort ; une mort « confortable » j’en conviens, puisque le Rivotril induit une sédation simultanée à la dépression respiratoire iatrogène, mais une mort quand même.

« Non l’utilisation du Rivotril dans ces conditions n’entraîne pas la mort. La prescription de Rivotril a, dans ce cas, pour objectif la prise en charge palliative des patients », dit aussi la DGS à l’AFP.

Quel foutage de gueule !!!

J’aimerai bien savoir combien de personnes survivent à ce traitement :pas un seul bien sûr ; quelle hypocrisie !!!!!

Ainsi on préfère la prescription d’un produit (employé hors de ces indications classiques) qui sera dans ces conditions à tous les coups mortels à celle d’une thérapie qui augmente les chances de guérison sous prétexte qu’elle serait peut-être dangereuse ! C’est totalement absurde n’est-ce pas ?

Poursuivez la lecture de cette publication chez :

Cliquez sur l’image ou sur le lien au-dessus !

Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR