Souveraineté : Capsule n°11 du dimanche 11 avril 2021 !

Voici notre 11ème vidéo au sujet de la Common Law Court. Toujours plus de précisions mais n’oubliez-pas les tutoriels et les PDF qui sont à votre disposition sur Cogiito.com et sur mon site. Tout est mise en œuvre pour vous aider mais nous ne pouvons pas faire à votre place. Prenez votre avenir en main !


Capsule n°11 du dimanche 11 avril 2021

Retrouvez aussi cette vidéo sur mon VK. Retrouvez Philippe Jandrok sur Cogiito.com.


Voici le texte de Philippe que j’ai ajouté à ma publication :

Je me doute que cette vidéo en choquera plus d’un, plus d’une, toujours les mêmes…

Toujours, ceux et celles qui passent leur temps à râler contre un système qu’ils détestent, mais qu’ils sont incapables de quitter, car viscéralement attachés à leur esclavage, et comment leur en vouloir…

Dans la nature, il y a prédateurs et proies, nous avons les mêmes dans notre société humaine, mais il est possible que la proie décide de se rebeller et d’organiser sa propre défense contre ceux qui veulent la dominer, la chasser, l’écraser.

Pour cela, la proie doit accepter d’être une proie, mais également de s’éveiller à la réalité et d’y parvenir seule.

Y parvenir, c’est déjà un exploit, car, c’est une révolte de soi-même contre soi-même, le combat le plus difficile pour changer de peau, pour devenir un ou une autre tout en restant soi-même. Devenir cet autre qui est enfoui en soi.

Puis, il s’agit de mettre en pratique ce changement de statut dans la société, c’est-à-dire, se faire force, sortir ses griffes, montrer les dents, en vouloir comme un gladiateur qui lutte pour sa vie dans l’arène ; l’esclave d’hier doit désormais se battre pour briser ses chaînes, sinon, il sera incapable de mesurer son propre exploit et de se regarder dans la glace en homme et en femme libre.

GIUSEPPE ET MOI-MÊME NOUS SOMMES JETÉS DANS CETTE ARÈNE EN CONNAISSANT LES RISQUES QUE NOUS PRENIONS POUR AIDER LES PERSONNES QUI SOUHAITENT DEVENIR SOUVERAINES COMME NOUS.

Notre choix était de faire partager une connaissance pour permettre à ces personnes qui nous entourent d’être informées sur la situation dans laquelle elles étaient plongées malgré elles, mais surtout, pour mesurer la volonté combative de ceux qui souhaitaient à leur tour obtenir leur liberté souveraine.

Nous avons alors tout expliqué de façon simple et pédagogique, puis certaines personnes ont pris la mesure de notre projet et nous ont suivis, elles ont compris qu’elles pouvaient être libres, mais pour cela, il était nécessaire qu’elles s’engagent elles-mêmes dans un combat personnel et responsable, celui de leur souveraineté.

Les politiques s’amusent à nous parler de la souveraineté nationale de la France tout en sachant qu’elle est impossible à regagner dans l’état politico-économique actuel ; ces mêmes politiques ont rendu depuis la seconde Guerre Mondiale la souveraineté française impossible, et ils mentent systématiquement pour donner de l’espoir aux citoyens, sans jamais apporter de solutions en dehors de leurs discours vaseux et séduisants, et sans la moindre solution factuelle.

CE QUI EST IMPORTANT, C’EST DE DONNER DE L’ESPOIR, MAIS PAS TROP...

QU’AVONS-NOUS FAIT ?

Nous vous avons donné de l’espoir, mais nous vous avons offert le moyen de le concrétiser contrairement à tous les autres. Cet espoir est concrétisé sur cogiito.com et etresouverain.com

COMMENT ?

Tout d’abord, en vous expliquant à l’aide de conférences ce à quoi vous aviez droit, et à la diffusion des vidéos et des tutoriels sur nos sites respectifs êtresouverain.com et cogiito.com.

Puis en vous guidant comme personne ne l’avait jamais fait nulle part ailleurs dans le monde, en vous prenant par la main grâce à des tutoriels vidéos, des PDF remarquables réalisés par nos amis collaborateurs et collaboratrices qui ont eux-mêmes compris que donner de leur temps et de leur énergie gratuitement pour permettre à chacun de parvenir à sa souveraineté, c’était participer à quelque chose de grand et de souverain.

Tout ce travail a porté ses fruits, de nombreuses personnes sont parvenues à s’inscrire et à commander leur carte, d’autres ont eu moins de chance pour un tas de raisons que nous avons cherché à comprendre et à expliquer, peut-être n’était-ce tout simplement pas le bon moment pour ces malchanceux.

MAIS, LA VIE EST FAITE DE MOMENTS, IL FAUT TOMBER SUR LE BON, CAR ILS SE PRÉSENTENT TOUJOURS LORSQUE L’ON NE LES ATTEND PAS.

Il faut s’armer de patience

Combien de personnes ont-elles butées sur l’inscription, combien d’échecs, cela m’est arrivé également, mais il faut s’acharner, la souveraineté cela ne se gagne pas comme un prix dans une foire à la saucisse, c’est un combat, une bataille à remporter.

Et malgré, nos conseils, nos avertissements, nos mises en garde, cela n’a pas suffi, et nous sommes bombardés, Giuseppe et moi par des centaines et des centaines de mails par semaine de personnes qui nous demandent des comptes parce qu’elles ne parviennent pas à obtenir leur carte ou qu’elles ne comprennent pas à quoi sert cette inscription pour racheter son nom, et tant d’autres questions aussi ridicules qu’agaçantes que nous avons expliquées maintes et maintes fois.

Cela nous indique que ce sont toujours les mêmes casse-pieds qui se plaignent et qui, en fait, ne cherchent pas vraiment à être souverains, si… un peu… un jour… peut-être… mais seulement si on les prend par la main et que l’on s’occupe de leur inscription à leur place, ce qui est impossible et en dehors de toute forme de cohérence de la souveraineté.

Vous ne pouvez être souverains, si vous demandez de l’aide pour le devenir.

Vous deviendrez souverains, car en vous, il y a ce feu secret qui brûle et qui vous pousse à devenir à nouveau un être Adamique, une création divine, un être libre dans la vie, dans la nature, dans l’univers e dans cette société, cette véritable société, cette corporation.

Vous l’avez compris, la souveraineté ne se donne pas, elle se gagne, c’est pourquoi vos maîtres refusent que vous soyez informés.

Le lecteur croit-il qu’il peut obtenir une nationalité dans un pays simplement parce qu’il la réclame ?

C’EST UN PRIVILÈGE, DONT RARES SONT CEUX D’ENTRE NOUS QUI EN MESURENT L’IMPORTANCE.

BRISER LES CHAÎNES DE SON ESCLAVAGE ET ÊTRE LIBRE, CELA AUSSI EST UN PRIVILÈGE DONT CES PERSONNES GEIGNARDES NE MESURENT PAS L’IMPORTANCE.

Bien sûr, parmi elles se trouvent des trolls, dont l’objectif est de nous épuiser, de nous faire perdre notre temps, de nous piéger, de se venger de nous également pour mille raisons plus absurdes les unes que les autres, tout simplement parce que ce sont de mauvaises personnes qui se font passer pour des êtres éveillés.

Des êtres éveillés, il y en a tellement qui prétendent l’être, qui font de grands spectacles, et qui, comme Don Quichote partent croisade contre des moulins à vent, ah ça oui ça s’agite, ça crie, ça pleure, ça culpabilise, mais en fait, cela ne fait rien du tout, ils engluent ceux qui les écoutent pour les empêcher d’avancer car, leurs solutions sont le plus souvent irréalisables.

Pour la Common Law Court, il y a des personnes qui n’y arrivent vraiment pas pour des raisons que nous ignorons et qui deviennent des victimes collatérales parce que les salauds se font passer pour elles et que nous avons finalement décidé de fermer la porte en aidant des personnes triées sur le volet par rapport à leurs difficultés.

J’en profite pour préciser que nous faisons ce travail bénévolement, sans rien demander en échange, et que de répondre et d’aider toutes ces personnes, est un surcroît de travail considérable que celles-ci ne mesurent pas et encore moins les autres.

DANS CETTE VIDÉO, J’AI FAIT PART DE MON ÉPUISEMENT FACE À LA BÊTISE, FACE À L’EXIGENCE HYPOCRITE DE CELLES ET CEUX QUI NOUS DÉTESTENT ET QUI DEVIENNENT SOUDAIN MIELLEUX PAR INTÉRÊT EN CROYANT QUE NOUS SOMMES SI NAÏFS QUE NOUS ALLONS ACCÉDER À LEURS DEMANDES.

C’EST FINI, COMME LE DISAIT GIUSEPPE « NOUS NE SOMMES PAS NÉS DE LA DERNIÈRE PLUIE », LOIN DE LÀ.

J’ai encore eu ce soir une démonstration par mail d’une personne qui s’est délectée à m’insulter en se faisant passer pour celle qu’elle n’était pas, tellement « prétendument » vexée par le contenu de notre vidéo de ce soir et qui, avec un égocentrisme admirable ne pensait qu’à elle ; un ou une perverse narcissique que je connais, que je reconnais et qui se maquille par lâcheté, car en réalité les héros du clavier, les donneurs de leçons sont toujours des lâches sans visage.

Soit cette personne est une parfaite imbécile incapable de suivre les 6 tutoriels vidéos, et les 260 pages traduites en français dans un PDF magistral qui ont permis à des centaines de personnes d’obtenir leur carte de la CLC sans trop de difficultés, soit, c’est une personne qui se fait passer pour cette idiote, mais qui est en réalité une malfaisante qui profita de ce mail pour déverser sa haine vengeresse d’un niveau d’humanité principalement médiocre.

QUELLE MISÈRE ET DÉPLORABLE INTELLIGENCE MISE AU SERVICE DU MAL.

CELA NOUS APPRENDRA À TRAVAILLER GRATUITEMENT POUR LES GENS.

POURQUOI ?

Nous sommes insultés, traités d’escrocs, alors que nous ne touchons pas un cent, on nous attribue des crimes et des condamnations par la justice que nous n’avons jamais eues, des liens de parenté avec tel ou untel, enfin, un cortège d’imbécillités et de calomnies qui nous fait bien rire le plus souvent, tellement c’est pathétique.

D’ailleurs, je lance ici un appel aux « anonymous » s’ils existent, eux qui prétendent aider le peuple…

POUR L’INSTANT, GIUSEPPE ET MOI-MÊME AIDONS LE PEUPLE EN LUI PERMETTANT DE REPRENDRE SA SOUVERAINETÉ, QU’Y A-T-IL DE PLUS IMPORTANT POUR UN ÊTRE HUMAIN ?

Je lance donc un appel à de sérieux pirates informatiques capables de débusquer des trolls pour nous permettre de retrouver l’identité de ces personnes qui s’amusent avec le plus grand sérieux à diffuser des contenus diffamatoires pour tenter de nous discréditer et nous empêcher de mener notre mission d’information des populations libres sur la Common Law Court.

Nous souhaiterions nous amuser également, et obtenir leur identité pour les envoyer à la Common Law Court et prouver à nos lecteurs que ce tribunal est bien réel et qu’il est bel et bien capable de condamner ces lâches criminels qui se dissimulent derrière des masques pour salir ceux qui œuvrent pour le bien de notre humanité.

Si Messieurs, Mesdames, les informaticiens vous souhaitez véritablement aider votre prochain, nous vous en donnons l’occasion, vous savez comment nous joindre, vous avez les moyens et la technologie pour le faire.

Nous vivons une époque formi… diable !

Philippe A. Jandrok


Retrouvez-moi sur Odysee, Telegram et GETTR

7 Comments

  1. bonjour Giuseppe, j’ai tout essayé et je t’avouerai que ça commence vraiment a me gonfle, y aurait-il pas un autre moyen de paiement, car moi qui a quand même un minumum de connaissance en informatique, je plains les autres.
    mon message me met:
    Confirmation de paiement

    De commande: btp0000
    Charge totale : —
    Bénéficiaire : —

    Une erreur est survenue; Veuillez réessayer plus tard. Si vous êtes le propriétaire ou l’intégrateur de ce site, veuillez vous connecter au back office de Barclaycard pour voir les détails de l’erreur.
    merci pour ta reponse

    • Si tes documents sont enregistrés à la CLC, c’est déjà une bonne chose. C’est juste que sans paiement, tu ne pourras pas les recevoir à la maison. Tu ne me dis pas par quel VPN tu passes, alors je ne peux pas tenter de t’aider. Es-tu passé par l’étranger ? As-tu connaissance des évènements qui se déroulent sur la planète et des ralentissements d’internet ?

  2. bonjour Giuseppe, bonjour a tous, bon jusqu’à maintenant j’ai réussi a m’inscrire, refaire mon acte de naissance, j’ai inscrit ma fille, refais ma carte CLC, je suis a l’étape de paiement, et c’est la que je bloque, impossible même avec un VPN, même avec une autre plateforme (firefox, google chrome, opera…) en vain, j’ai regarder les vidéo d’éric, je me suis renseigné sur les commentaires, je ne sais plus comment faire, si quelqu’un peu m’expliquer c’est quoi le chmilblic,bien à vous.

    • Bonjour, il faut que le vpn soit connecté à l’étranger par exemple en Italie, sinon cela ne fonctionne pas. Vérifier aussi qu’il n’y a pas d’outil pour bloquer les pop-up et cela devrait fonctionner. En effet la France fait tout son possible pour que cela ne fonctionne pas. Courage !

  3. Bonjour, je viens de vous découvrir, mais ça fait longtemps que j’entends parler de souveraineté. Pouvez vous me donner le lien pour accéder à la CLC? Merci, à très bientôt.

Les commentaires sont fermés.